fbpx → Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Jazz Is Dead de retour avec un casting de rêve
DR

Jazz Is Dead de retour avec un casting de rêve

La série de compilation de Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad annonce une nouvelle saison avec Tony Allen, Lonnie Liston Smith, Jean Carne et bien plus encore.

La série Jazz Is Dead s’apprête à accueillir son onzième volume le 29 avril prochain. Toujours sous la direction du producteur  multi-instrumentiste californien Adrian Younge (qui a collaboré avec Kendrick Lamar, Jay-Z ou le Wu-Tang) et du membre fondateur d’A Tribe Called Quest, Ali Shaheed Muhammad.

Pour cette nouvelle saison, ils ont réuni un casting qui fait se rencontrer les différentes époques du jazz. On retrouve ainsi des légendes comme la chanteuse de jazz et r&b Jean Carne (la diva aux 5 octaves qui a fait partie des écuries Motown, Atlantic et Philadelphia International Records) ; le pianiste/claviériste qui a façonné le jazz-funk, Lonnie Liston Smith, ou encore, le regretté Tony Allen. Sur ce disque, l’immense batteur a offert l’un des derniers témoignages de son immense talent.

À côtés de ces sommités, on retrouve des musiciens tout aussi talentueux et qui ont marqué l’histoire du jazz underground des 70s aux États-Unis : le contrebassiste Henry Franklin, le tromboniste Phil Ranelin ou encore Garett Saracho, un vibraphoniste et claviériste oublié de Los Angeles qui n’a sorti qu’un seul album, en 1973. Sans oublier qu’Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad font aussi la part belle à la génération qui représente le jazz actuel avec le groupe Katalyst. Originaire de Los Angeles, ses neuf membres s’illustrent à travers leurs instruments, à l’image de David Otis (saxophoniste accompagnant Kendrick Lamar et Usher), Jonah Levine (tromboniste et pianiste lauréat d’un Grammy Award) ou encore Corbin Jones (bassiste et guitariste qui a aussi travaillé avec Jay-z et Beyoncé).

Inaugurée en 2020 sur le label du même nom, la série Jazz Is Dead s’est attaché à remettre de la lumière sur des grands noms du jazz, tels que les américains Roy Avers, Gary Bartz ou les brésiliens Marcos Valle et João Donato. Chacun d’eux est invité à enregistrer, en live et sur bandes analogiques, quelques morceaux composés ou improvisés le jour de la session studio. Avec ce nouvel opus, c’est une multitude de parcours qui se croisent et forment une œuvre au groove insaisissable. Jazz is dead ? Vive le Jazz !

Jazz Is Dead 011, disponible le 29 avril.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé