Habibi Funk met un coup de projecteur sur Ahmed Ben Ali et le reggae libyen

Ahmed Ben Ali

Jannis Stürtz, fondateur d’Habibi Funk déniche l’existence du reggae libyen en consacrant une sortie autour d’Ahmed Ben Ali.

« Subhana » est un titre de reggae libyen enregistré par Ahmed Ben Ali dans son home studio à Benghazi en 2008 et qui donne le nom à cette nouvelle sortie chez Habibi Funk. Né dans cette même ville, Ben Ali a par la suite vécu au Canada et en Grande-Bretagne pendant plusieurs années. Au cours de ces études sur le territoire britannique, il ne cesse de composer et de jouer pour le compte de petits groupes. Cela l’amène à enregistrer son premier album en 2003 ainsi qu’à se produire sur scène en Libye avec cette fois-ci son propre groupe. Depuis cette première expérience, il a enregistré plus de 40 morceaux et à sortir deux autres albums.

Ben Ali explique son intérêt pour le reggae en le contextualisant dans le paysage musical libyen : « Les rythmes folkloriques libyens sont très proches de ceux du reggae. Si un Libyen écoute du reggae, il arrivera facilement à se l’approprier car cela lui sonne familier. C’est une des raisons pour laquelle le reggae est devenu populaire ici. […] On joue du reggae à la sauce libyenne, qui diffère du reggae jamaïcain. Quand tu mélanges nos notes orientales au reggae, ça devient quelque chose de fantastique. »

Habibi Funk 012: Subhana paraîtra le 21 février prochain chez Habibi Funk. Découvrez la pochette ci-dessous et précommandez-le dès maintenant ici.

Habibi Funk 012 Subhana