→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

G Sudden : un nouveau souffle pour le dancehall

Son titre de 2013 « Girls Dem Need Me » l’avait fait connaître au monde entier. Le jeune artiste prend de l’amplitude avec ce nouvel EP Bunout Boss

Après avoir illuminé la scène de Portmore à Reggae Yard, participé à la tournée Stop the Crime on Violence et les Chopdawg Sundays, le chanteur jamaïcain Gaza Sudden reconfigure l’ADN du dancehall avec des thèmes engagés comme la violence armée, la vie dans les ghettos et les problèmes de nos sociétés. Un vent nouveau souffle sur le genre jamaïcain, qu’il propage sur des productions éthérées et bricolées du crew Seekersinternational.

Cette musique controversée et souvent critiquée par les anciens est adulée par la jeune génération toujours à l’affût de nouveaux riddims. Le procès qui lui est fait, est de mettre en avant la débauche du combo sexe-drogue-alcool-violence-homophobie et d’être finalement le reflet d’une société en perdition. Avec G Sudden, vous pouvez balayer vos préjugés : au lieu de décrire cette société courant à sa perte, l’artiste évoque les raisons qui l’ont amené à ce constat : population opprimée, misère sociale, criminalité et corruption. Le dancehall est finalement le porte-parole de la jeune génération jamaïcaine, à qui l’on a coupé les vivres. N’en déplaise aux puritains. 

L’EP sortira le 25 septembre via Bokeh Versions/Duppy Gun.

Gaza G Sudden – « Bunout boss »
Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé