→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Avec son nouveau clip, Alesh confirme qu’il n’est pas de « mauvaise foi »

L’artiste kinois publie le clip de « Na Ndenge Ya Mabe Te », un nouvel extrait de son album à venir, Mongongo (La voix).

Rappeur de formation, indépendant avec son label Mental engagé, cette figure incontournable de la scène kinoise au parcours hors du commun, continue de faire bouger les corps et les esprits avec son nouveau single : « Na Ndenge Ya Mabe Te » (« Sans mauvaise foi »).

Dans la même veine que « Biloko ya boye » qui interpellait les citoyens sur la corruption, l’insalubrité, la violence et les incivilités quotidiennes à Kinshasa avec un clip évocateur, ce nouveau titre dénonce tous azimut les mauvaises pratiques de la société, et en particulier de ceux qui la dirigent et devraient faire figure d’exemple. Des arrestations abusives, pillages et autres bavures de la police ou de l’armée, aux abus de pouvoir des tribunaux, en passant par l’Église qui multiplie les processions nocturnes et empêche les riverains de dormir, Alesh demande au gouvernement de faire respecter la loi et d’appliquer une bonne gouvernance.

Après un véritable parcours du combattant et une évolution artistique pour toucher un plus large public, tout en conservant la profondeur de son message, Alesh est parvenu à faire valider les 13 titres de son second album, Mongongo, par la Commission nationale de censure. Une prouesse pour un artiste qui questionne autant la société. Serein et confiant pour son projet, il peut désormais éveiller les consciences vers un Mental engagé.

Écoutez Alesh dans notre playlist Pan African Rap sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé