→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Charlotte Adigéry ouvre le bal de la compilation Foundations
© Jorre Janssens
Il y a 1 mois

Charlotte Adigéry ouvre le bal de la compilation Foundations

En ouverture de la compilation du label Deewee de Soulwax et 2 Many DJ’s, l’artiste belgo-antillaise évoque la vulnérabilité en cette crise sanitaire avec son titre « Bear With Me (and I’ll stand bare before you) ».

À l’occasion de l’anniversaire de ce label, fêtant cinq ans de diversité musicale, de nombreux artistes sont réunis, à l’instar d’Extra Credit, de James Righton ou encore de Soulwax, autour d’une compilation de 27 titres dont 3 exclusifs.

Cette compilation est annoncée par le single inédit de Charlotte Adigéry, connue pour sa musique éclectique. En 2017, elle sort son EP éponyme, chantant en anglais, en créole mais aussi en français. Elle produit son deuxième EP La Falaise, sous le pseudo WWWater, inspirée par les paysages de la Martinique. Son titre « Paténipat » figure également dans la bande-son de la série The New Pope, pour HBO.

Désormais enfermée dans un huis clos, la chanteuse effectue un bilan sur le quotidien bouleversé par la pandémie.  Elle y expose sa fragilité en amour, se posant d’innombrables questions dans le titre « Bear With Me (and I’ll stand bare before you) » : « J’ai peur que tu oublies mon nom, je ne peux pas m’empêcher de me sentir si désespérée. » En effet, cette période semble constituer une épreuve pour de nombreux couples, allant même jusqu’à se séparer. Ce single évoque donc à la fois le sentiment d’isolement et la nécessité de connexion. Un projet à l’image de la détresse psychologique de nombreux individus, pouvant être apaisée par les sonorités disco de Charlotte Adigéry mais aussi de Bolis Pupul.

La chanteuse explique : « Bolis et moi sommes des conteurs, écrivant des récits d’observation sur le monde étrange dans lequel nous vivons tous. Bolis et moi fabriquons une capsule temporelle, écrivant des chansons qui racontent la vie en 2020. Nous pensons que 2020 a été une pierre angulaire du XXIème siècle. Cette chanson parle du fait d’être confiné, ainsi confronté à la façon dont nous vivons. L’ironie cruelle d’avoir le privilège de rester immobile, d’interroger et d’observer ma vie en toute sécurité pendant que d’autres se battent pour la leur. » Elle ajoute : « D’un autre côté, le titre parle de l’impossibilité de se fuir soi-même et d’être confronté à sa relation avec soi-même et les autres. Ne pas planer d’un emploi du temps chargé à un autre, sans jamais regarder en arrière. »

La compilation Foundations sortira le 7 mai 2021 via Deewee.

Écoutez Charlotte Adigéry dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé