7 albums à écouter cette semaine

aziza brahim

Au programme de cette semaine : la chanteuse Aziza Brahim fait son grand retour, le rappeur burkinabé Art Melody dévoile un album inspiré du rap new-yorkais, le petit prince de l’afrobeat ghanéen Ghetto Boy continue sur sa lancée et bien d’autres encore…

Zoodo Art Melody

Zoodo
Art Melody 

Art Melody n’est pas un artiste comme les autres. Son nouvel album Zoodo (signifiant « amitié » ou « une main tendue vers l’autre ») est une vrai déclaration d’amour à l’âge d’or du rap. Son attrait pour les traditions se ressent particulièrement dans sa musique, lui qui puise autant son inspiration dans les incantations griotiques de sa mère, dans l’afro-soul des années 70, que dans le meilleur du rap new-yorkais (Busta Rhymes, Mobb Deep, Nas).

Écouter ici

Erick cosaque

Chinal Ka 1973 – 1995
Erick Cosaque

Le label parisien Heavenly Sweetness s’intéresse à la carrière du guadeloupéen Erick Cosaque avec Chinal Ka, compilation retraçant l’apogée de sa carrière entre 1973 et 1995. Il est une figure majeure du gwo ka, style rythmé par ce gros tambour né pendant la période de l’esclavage. Cette compilation balaye 20 années de carrière de l’un des instigateurs de la renaissance d’un genre traditionnel à la frontière de l’interdit. Il y intègre habilement et sans retenue le jazz, la soul, le spoken-word, le funk ou le zouk entre les lignes de son gwo ka.

Écouter ici

Sahari
Aziza Brahim

Avec Sahari, un 5e album aux sonorités plus électroniques, la musicienne et activiste emblématique de la culture sahraouie, chante la douleur et l’espoir des exilés. Aziza Brahim explique sa démarche et le sens des chansons qui constituent ce nouvel album en ces termes : « C’est un mix de l’Afrique occidentale et de ma propre culture puisque le tabal est l’instrument de la musique sahraouie. Sur cet album, j’essaye de capturer le sentiment de nostalgie que mes aînés expriment pour la terre qui leur a été enlevée. »

Écouter ici

Retrouvez notre interview ici

Ghetto Boy - Me VS You
Me VS You
Ghetto Boy

Ghetto Boy, l’artiste du MAPA Group construit peu à peu sa place sur la scène afrobeats ghanéenne et britannique, son nouvel EP, Me VS You, en est la preuve. le prince de l’afrobeat ghanéen et petit protégé de Mr Eazi apporte une atmosphère davantage mature et en dehors de sa zone de confort selon lui, pour ce qui n’est que son second EP à l’heure actuelle.

Écouter ici

Retrouvez notre interview de Ghetto Boy

Cuba Cuba 

Manuel Anoyvega Mora

Après avoir partagé pendant plus de 20 ans la scène parisienne avec des «grands noms» de la musique Latine tels que Ernesto « Tito » Puentes ou Azuquita y su Melao, Manuel Anoyvega Mora nous offre son premier album en tant que leader. Cuba Cuba est le lègue de son parcours professionnel débuté il y a plus de 40 ans dans son Cuba natal et au-delà de ça, de sa vie.

Écouter ici

Kinshasa 1978

Kinshasa 1978: Originals & Reconstructions

Various artists

Crammed Discs présente un album bidimensionnel d’enregistrements inédits de quatre groupes de Kinshasa datant de 1978, et de leurs nouvelles reconstructions créées par Martin Meissonnier. L’album comprend environ 80 minutes d’enregistrements originaux inédits réalisés durant ces sessions en 1978 de quatre groupes de Kinshasa: Konono N°1, Sankayi, les Orchestres Bana Luya et Bambala. Martin Meissonnier, le légendaire producteur qui a travaillé avec Fela Kuti, propose des « reconstructions » de ces morceaux.

Écouter ici

Yilian Canizares - Habanera
Habanera
Yilian Canizares

Yilian Cañizares est l’une des violonistes, chanteuses et compositrices les plus
intéressantes de la scène cubaine contemporaine. Sans jamais trahir ses origines, elle mélange savamment des rythmes jazz, classiques et afro-cubains avec une voix qui semble venir d’un autre monde. Son nouvel album Erzulie, dédié à la divinité haïtienne de l’amour et de la liberté a été enregistré à La Nouvelle-Orléans. Le disque est enrichi par la participation d’invités tels que Christian Scott (trompette), Michael League (contrebasse), Bill Laurance (piano), Bobby Sparks (orgue) et Justin Stanton (synthés).

Écouter ici

Lire ensuite : Africolor : trente ans trop puissants !