Extra Soul Perception explore la soul entre la Grande-Bretagne, le Kenya et l’Ouganda

Huit artistes, cinq villes, trois pays, un album.

Extra Soul Perception est un projet collaboratif qui explore les nouveaux territoires de la musique soul avec huit artistes innovants venus du Royaume-Uni, du Kenya et de l’Ouganda. Ce défi créatif est à l’initiative du nouveau programme du Concile Anglais des Arts et du Concile Britannique.

Il réunira les artistes Maxwell Owin, Lynda Dawn, Lex Amor, Labdi, K15, Hibotep, Faizal Mostrixx et Karun pour un camp d’écriture d’une semaine qui se tiendra à Nairobi à partir du 24 novembre prochain. Cela aboutira à la réalisation d’un album audiovisuel (publié sur le label Waella’s Choice), la sortie d’un documentaire et une série d’événements en Afrique de l’Est et au Royaume-Uni.

Puis en février 2020, tous les acteurs de cette aventure artistique embarqueront pour une tournée, où ils s’arrêteront à Londres, Liverpool et Manchester notamment. Le nom donné au projet est inspiré des fusions expérimentales du saxophoniste américain Monk Higgins, et plus précisément de son album de 1968, Extra Soul Perception.