Clipping. et Shabazz Palaces se plongent dans l’univers de Drexciya

Avec « Aquacode Databreaks », les deux groupes de hip-hop expérimental joignent leur force pour rendre hommage au mythique duo electro de Detroit.

Partageant la même maison mère, Sub Pop, Clipping. et Shabazz Palaces dévoilent le morceau « Aquacode Databreaks » inspiré par le groupe Drexciya.

Le single est extrait de The Deep de Clipping., EP prévu pour le 29 novembre entièrement dédié à la mythologie créée par le groupe électronique de Detroit composé par James Stinson et Gerald Donald.

Pour rappel, « Drexciya » était un pays sous-marin habité par les enfants des femmes esclaves africaines jetées dans l’océan en raison de leur grossesse. Les bébés, encore dans l’utérus de leur mère, auraient pu ainsi s’adapter à respirer sous l’eau.

En 2017, Clipping. partageaient déjà le morceau « The Deep« , qui sera également présent sur l’EP du même nom. Le single, qui était à l’origine une commande de This American Life about Afrofuturism, leur avait valu une nomination aux Hugo Awards, célèbre concours américain de littérature de science-fiction. Le groupe a même créé une installation sonore autour de « The Deep » au Massachusetts Museum of Contemporary Art.

L’EP The Deep sort en parallèle d’une nouvelle de Rivers Solomon — avec Clipping. crédités comme coauteurs — inspirés par le morceau et publié par Saga Press.

The Deep est prévu pour le 29 novembre en vinyle et en digital chez Sub Pop.