→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Rutendo Mutsamwira dévoile son hymne aux femmes africaines de l’Histoire

La reine zimbabwéenne veut inscrire les femmes de son continent dans le récit de l’Histoire à travers le titre « Until We Honour the Mothers », où fusionnent des enregistrements vocaux qu’elle a écrits, accompagnés par des rythmes de percussions qui scandent son discours. 

L’idée de partager l’Histoire d’un point de vue féminin est, selon Rutendo Mutsamwira alias « The Queen »,  essentielle pour que les femmes s’approprient le récit. Comme partout dans le monde, les modèles féminins sont souvent en sous-représentation, voire inexistant dans les manuels scolaires et les médias. Par conséquent, les femmes africaines n’ont comme seul modèle, les actrices de séries télévisées et de télé-réalité qui les dressent les unes contre les autres, en leur inventant de nouveaux complexes et ainsi, les éloignent d’une existence authentique. C’est ce que Rutendo Mutsamwira tient à rappeler dans ce titre « Until We Honour the Mothers », premier single de son premier EP intitulé « The Awakening ».

« Je pense qu’on peut dire que je suis toujours en deuil de la mort de Mama Winnie Mandela. Bien que je ne l’aie jamais rencontrée, j’ai été confrontée à sa résilience et à sa résistance pendant l’apartheid en Afrique du Sud et au feu qu’elle a réussi à allumer et à faire jaillir tant dans la lutte que dans le cœur et l’esprit de l’Afrique du Sud et des nouveaux leaders d’opinion africains en matière de politique, d’économie et de développement communautaire. »

Rutendo Mutsamwira alias The Queen – « Until We Honour the Mothers »

Le morceau est un appel au clairon pour honorer ces reines africaines du monde entier pour le rôle qu’elles ont joué dans les luttes, les triomphes et le développement des nations du continent. Parmi elles, Rutendo Matsamwira cite : Charwe Nyakasikana, Ruth Nomonde Chinamano, Sunny Ntombiyelanga Takawira, Sally Mugabe, Joanna Mama MaFuyana Nkomo, Maria Musika, Maud Muzenda, Julia Zvobgo, Harriet Tubman, Rosa Parks, Katherine Johnson , Merieme Chadid, Nomzamo Winifred Zangiwe Madikizela-Mandela, Theresa Kachindamoto, Louise Bennet – Coverley, Amina Mohamed, Yaa Asantewa, la Reine Moremi, la Reine Nandi, la Reine Lozikeyi, Gertrude Mutsamwira ( Mukunda Bukuta), Sabina Bukuta ( Mukunda Dumba), Evelyn Mutsamwira ( Mukunda Nyakauta). Beaucoup d’entres-elles ne vous disent sûrement rien, c’est pour remédier à cela que la présentatrice et productrice radio zimbabwéenne leur rend cet éloge, elle qui se passionne pour les questions sociales.

Très engagée, elle est également la fondatrice de The Hearty Vegan ZW, une startup spécialisée dans l’alimentation et la nutrition végétaliennes basée à Harare, au Zimbabwe.

Son portrait sur la pochette du single a été réalisé par la talentueuse illustratrice zimbabwéenne basée à Johannesburg, Sibahle Ruramai Musekiwa, qui a récemment créé une série de portraits de femmes africaines destinés aux jeunes filles, trop souvent en manque de modèles inspirants « Made in africa ».  

Écoutez Rutendo Mutsamwira dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

Rutendo Mutsamwira alias The Queen – « Until We Honour the Mothers »
Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé