→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Il y a 1 mois

La nouvelle compilation Habibi Funk, un périple entre le Maghreb et le Machrek

Le label, basé à Berlin et entièrement consacré à la musique des mondes arabophones, poursuit son voyage du Maroc au Liban, avec la deuxième partie de la compilation An Eclectic Selection of Music From The Arab World, dont la première partie est sortie en 2017.

Habibi Funk présente une nouvelle compilation, réunissant treize chansons très appréciées par le label, qui insiste cependant sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un « reflet historique de la musique populaire du “monde arabe” ». Le label explique ainsi : « La majorité de la musique de cette compilation ne provient pas des noms très célèbres du spectre musical de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Au lieu de cela, le corpus final compilé pour ce disque se compose de quelques – du moins pour nous – perles de niche et d’artistes souvent négligés ». L’Algérien Ahmed Malek, grand compositeur de bandes originales mélancoliques, est présent sur la pochette de l’album, photographié dans un bar à glace pendant son séjour au Japon, pays qui l’a profondément marqué dans ses compositions : « La photo que nous avons choisie pour cette couverture peut en quelque sorte être considérée comme une allégorie des sons que nous présentons sur le label. »

Nous y trouvons notamment Fadoul, le James Brown marocain, ainsi que les Algériens Zohra et Aït Meslayene, exprimant l’exil en kabyle. Concernant Sal Davis, le label définit sa démarche comme une « union musicale entre le Kenya et Oman ». Des artistes plus connus sont également présents dans ce projet, à l’instar du célèbre producteur égyptien et lybien de pop arabe Hamid Al Shaeri, dont le titre « Reet » est déjà disponible. Cet homme est notamment connu pour avoir pris position lors du printemps arabe contre Mouammar Kadhafi, alors président de la Libye. Nous pourrons également y écouter Ibrahim Hesnawi, que le label définit comme « le père de la musique reggae en Libye ». L’écrasante majorité des titres de cette compilation sont sous licence de l’artiste ou de sa famille, en cas de décès. Habibi Funk insiste également sur l’importance de « ne pas reproduire les modèles économiques d’exploitation », en tant que « label européen travaillant avec des artistes non occidentaux ». Ainsi, tous les bénéfices seront partagés à parts égales avec les artistes.

Précommandez An Eclectic Selection of Music From The Arab World, Part 2 avant le 1er août, via Habibi Funk.

Retrouvez Hamid El Shaeri dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé