→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Il y a 2 semaines

Catu Diosis remixe « Aga Aga » du Muito Kaballa Power Ensemble

Tiré du projet Mamari Remixed, le titre se transforme en banger dancefloor aux mains de la DJ ougandaise. Découvrez le visuel en exclusivité sur PAM. 

La compilation de remixes Mamari Remixed est le petit frère électronique de l’album Mamari du Muito Kaballa Power Ensemble, le groupe de neuf musiciens originaire de Cologne. Ils avaient sorti leur projet en mai 2021, un album de jazz débordant d’influences afrobeat, afro-cubaines et funk et plein de réflexions militantes actuelles sur l’égalité sociale, la politique raciale, le changement climatique et plus encore, le tout à travers les voix et les corps de ce jeune ensemble.

Sur Mamari Remixed, treize producteurs d’Afrique, d’Europe et d’Amérique latine ont donné leur propre tournure aux chansons originales en les calibrant pour le dancefloor. De dix-neuf nationalités différentes, les producteurs montrent leur capacité à créer une bass music qui reste fidèle à un son organique. Les remixes utilisent non seulement les instruments originaux mais parviennent également à transmettre les messages politiques du Power Ensemble. Les pays représentés par les remixeurs de la compilation sont le Portugal, l’Ouganda, l’Angola, le Cabo Verde, le Ghana, la Colombie, le Brésil, la République démocratique du Congo, le Nigeria, le Royaume-Uni, la France, l’Algérie et bien d’autres encore. 

PAM vous présente la vidéo du remix de « Aga Aga » de Catu Diosis. La chanson originale a été nommée d’après un lac près de Cologne appelé Aggertalsperre, bien connu au sein de Muito Kaballa pour un incident où le percussionniste Leonard Gaab a failli se noyer dans le lac glacé – nu. Figure clé de la scène électronique alternative de Kampala, Catu Diosis ajoute au titre une touche puissante inspirée du gqom et de l’afrobeats, rendant le morceau extrêmement percussif tandis que les voix sont recyclées pour s’adapter à l’atmosphère rapide et dansante. Le visuel est un plan séquence d’un danseur ultra-énergique, qui exécute une chorégraphie impressionnante. 

Mamari Remixed par Muito Kaballa Power Ensemble, disponible sur toutes les plateformes. Une édition vinyle limitée peut être précommandée (livraison fin décembre).

Écoutez « Aga Aga » dans notre playlist afro + club sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé