→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Découvrez la cumbia au ralenti avec la nouvelle compilation d’Analog Africa

Sur Saturno 2000, le label allemand explore la rebajada, bande son de la fête au ralenti diffusée par les sound systems mobiles dans les rues du Mexique.

Le label Analog Africa annonce la sortie d’une compilation latine le 15 avril prochain : Saturno 2000 – La Rebajada de Los Sonideros 1962-1983. Après avoir sorti un premier extrait de ce style méconnu, “La Borrachita de Junior” y su Equipo, le label publiera “La Danza Del Mono” de Lucho Gavilanes ce vendredi.

C’est en 2010 que le fondateur du label Samy Ben Redjeb découvre la rebajada, après que DJ Lengua lui ait envoyé un mix de morceaux mexicains, colombiens, équatoriens, péruviens et vénézuéliens ralentis et quelque peu psychédéliques. Née entre Mexico et Monterrey, la rebajada a été inventée par les sonideros. Ces DJs fabriquent eux-mêmes leurs sound systems et organisent des fêtes dans les rues mexicaines. Jouant principalement de la cumbia, salsa ou guaracha, certains sonideros dont Marco Antonio Cedillo de Sonido Imperial auraient eu l’idée de ralentir les rythmes colombiens pour parfaitement s’adapter aux pas de danse mexicains. Et c’est ainsi qu’est née la rebajada. Du moins à Mexico.

Signifiant “réduire, ralentir”, l’origine de la rebajada possède une autre version dans le nord du pays, à Monterrey, non loin des États-Unis. La légende dit qu’un beau jour, à deux doigts de prendre feu, le matériel du sonidero Gabriel Dueñez aurait court-circuité. Résultat, la platine s’est mise à tourner au ralenti pour le reste de la fête, transformant la cumbia en une version inédite. Un véritable succès qui mena Dueñez à enregistrer une série de cassettes piratées de cumbia et porro colombiens ralentis, intitulées « Rebajada ».

Véritable bande-son pour des milliers de Mexicains qui quotidiennement vivent la violence et le manque d’opportunités professionnelles, la cumbia rebajada leur offre une échappatoire via la danse comme exutoire, voire lueur d’espoir. Les danseurs arborent un look vestimentaire haut en couleurs, mélange de vêtements amples des « cholos » (look gangsta mexicain de Los Angeles) et des coupes de cheveux surprenantes à grand renfort de gel et de créativité.

La rebajada permet ainsi de redécouvrir des classiques de la musique latine dans des versions inédites. Spécialement sélectionnées par DJ Lengua, cette compilation d’Analog Africa réunit 15 titres exclusifs, à l’exception de quelques classiques signés Polibio Mayorga et La Sampuesana.

Rendez-vous le 15 avril prochain pour un voyage musical où le temps est si ralenti, qu’il semble suspendu. 

Précommandez Saturno 2000 sur Bandcamp.

Le vinyle et CD sont accompagnés d’un livret retraçant sur l’histoire de la rebajada. 

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé