→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Le rappeur Ouenza devient « Malcolm X »

Après le court métrage poignant « They Don’t Know », Ouenza garde le rythme en publiant son troisième single de l’année. 

En octobre 2019, Ouenza confiait à Narjes Bahhar, pour Le Monde, n’être entré en studio que quinze fois. Suffisamment pour que celui qui a démarré sa carrière de rappeur au printemps 2018, devienne une valeur sûre avec un puissant freestyle pour le média La Cage et un featuring cinq étoiles aux côtés d’El Grande Toto, Madd, Shayfeen et West.

Informaticien de formation et graphiste ayant réalisé des affiches pour Booba et la cover du tube de Vegedream, “Ramenez la coupe à la maison”, Ouenza sortait un court-métrage soulevant des doutes liés à son récent parcours en avril. Aujourd’hui, il devient Malcolm X et affirme plus que jamais sa qualité de rappeur avec une technique de rime et un flow implacables. 

Habillée par des cuivres triomphants, l’instrumentale trap signée Oldy Producer accueille le flow agile et incisif de Ouenza. Au fil du morceau, le rappeur Casaoui réalise une démonstration de rap. L’auteur du #Okwait challenge qui a réuni une grande partie du rap marocain autour de freestyles, envoie une avalanche de multi-syllabique avec une aisance et une technique déconcertantes. Le tout, illustré par une animation vidéo signée Marouane Charaf et Rada Lahsini qui donne à Ouenza des airs de Malcolm X.

Alors qu’il pourrait bientôt passer d’artiste à temps partiel à temps complet, Ouenza a annoncé l’arrivée imminente d’un EP, de concerts et même de vêtements. La poursuite d’une ascension fulgurante et maîtrisée pour le rappeur qui, à cause de la contrainte du temps et de l’argent, possède l’un des meilleurs ratio séance studio / sortie de morceau.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé