→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Meryl et Akiyo nous font danser sur « BB Compte »

Dans ce titre festif, la jeune Meryl évoque la nécessité de l’argent, tout en s’amusant avec le collectif guadeloupéen Akiyo, omniprésent durant le carnaval.

Âgée seulement de vingt-trois ans, Meryl poursuit son aventure. Après avoir été la seule femme invitée sur la planète rap du fameux JuL, mais aussi après avoir été aux côtés de Shay, SCH et de Soprano, elle nous fait vibrer avec « BB Compte ». En compagnie d’Akiyo, la jeune Martiniquaise insiste sur l’importance de l’argent : « Pas le droit d’être pauvre, même à découvert, faut payer la banque. » Loin d’être uniquement matérialiste, ce titre évoque la nécessité de l’argent afin de prendre soin de ses proches : « Pour la sécurité, faut serrer la ceinture, les petits font la tête » ou encore « l’amour est gratuit mais si t’aimes la petite faut lâcher la rente. »

Fière de son identité créole et métissée, Meryl s’associe au collectif Akiyo. Ce dernier a toujours mis en valeur la culture guadeloupéenne et il correspond désormais à l’un des groupes antillais les plus appréciés en Guadeloupe. Malgré la crise sanitaire, le collectif sera sûrement présent au carnaval, ayant chaque année lieu du samedi gras (13 février) au mercredi des cendres (17 février).

Retrouvez Meryl et Akiyo dans notre playlist Pan African Rap sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé