→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

L'Angolaise Carla Prata conjugue l'amour au féminin sur « Certified Freak »

Ballottée entre l’Angleterre, l’Angola et le Portugal, la chanteuse atterrit finalement dans le studio de Colors pour une prestation lascive de son nouveau single, « Certified Freak ».

Les artistes du monde lusophone continuent décidemment de s’imposer sur la scène de la plateforme Colors. Après les performances de Mayra Andrade, Dino D’Santiago et la jeune Nenny il y a quelques semaines pour ne citer qu’eux, c’est au tour de l’Angolaise Carla Prata de se prêter à l’exercice. La chanteuse de 20 ans née à Londres, qui a grandit entre la capitale anglaise, Benguela en Angola, et Lisbonne où elle vit désormais, offre un nouveau single qui tombe à pic à l’approche de la Saint-Valentin.

« Certified Freak » est une ode à l’empowerment féminin d’une grande sensualité, portée par une production alliant le meilleur du RnB et de la trap. Bien que Carla soit une pure artiste RnB, dont on pourrait rapprocher le timbre vocal à celui tout en retenu de Syd du groupe californien The Internet, ce nouveau titre marque un virage dans sa jeune carrière. Elle délaisse les inspirations afrobeats et baile funk qui infusaient son dernier EP maitrisé de bout en bout, Roots, que l’on avait découvert au printemps 2020.

Dans un entretien pour le média portugais Rimas e Batidas en 2018, Carla Prata, mature et consciente de son talent, annonçait : « Pour être sincère, mon objectif ce n’est ni l’Angola ni le Portugal, mais vraiment d’être reconnue à l’international. » Si son ambition pouvait sembler démesurée à l’aube de ses 18 ans, il est aujourd’hui sur le point de se concrétiser grâce à cette prestation.

Retrouvez « Certified Freak » dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé