→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

L’amapiano selon DJ Black Low

Après Teno Afrika, le label Awesome Tapes From Africa confirme son intérêt pour l’amapiano en annonçant la sortie du premier album du jeune Sud-Africain DJ Black Low.

Depuis son home-studio de Pretoria, DJ Black Low interprète l’amapiano sur Fruity Loops à sa manière, avec la fougue du jeune producteur doublée d’un background de multi-instrumentiste. Même si le succès de l’immense Kabza de Small – originaire de la même ville d’Hammanskraal – l’inspire et l’anime au quotidien, Sam Austin Audebe ne cherche pas pour autant à imiter son idole. En débarquant sur la scène d’un genre extrêmement populaire devenu mainstream, sa musique ne sonne pas comme celle qui dominera les ondes demain. Plus brut et direct dans ses idées, DJ Black Low présente plutôt une signature sonore DIY plus underground à base de samples et de synthés distordus.

DJ Black Low & Hapas Music feat DJ KS & Patna – Jaiva Low

En respectant les codes du genre pour flirter avec le jazz, l’afro house et le kwaito, Black Low ose avancer à contrecourant des tendances en présentant sur Uwami une première carte de visite qui en dit long sur son éventail d’idées. A seulement 20 ans, le jeune producteur use de son goût pour l’improvisation dans un album d’amapiano déstructuré qui frappe par sa spontanéité, même s’il vient de la house commerciale. Il s’entoure d’invités tels que DJ La Bengwa et DJ Saxo Boy, puis de quelques vocalistes qui chantent dans différents langages sud-africains tels que le SePedi, le Setswana ou l’isiZulu. Un rookie sur qui on peut compter pour expérimenter et chambouler les contours d’un style musical qui a largement dépassé les frontières de son pays natal.

L’album sortira le 12 mars, précommandez-le ici.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé