→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Rap africain : notre top 5 du mois d’octobre

Parce que le rap ne se tient jamais tranquille, PAM vous donne de ses nouvelles en Afrique. Voici notre sélection des 5 meilleurs titres du mois passé, qui met l’accent sur la vague drill qui déferle aussi sur le Continent.

En octobre, l’actualité du rap en Afrique a été marquée par les événements politiques et sociaux qui touchent le Nigéria, le Cameroun, la Namibie ou la Côte d’Ivoire. Suite à la décision de Wizkid de reporter la sortie de son album prévue pour le 15 octobre (il est finalement parue le 30), de nombreux artistes nigérians se sont abstenus de publier des nouveautés en soutien au mouvement #endSARS. En Côte d’Ivoire, des rappeurs comme Chinois l’Apocalypse se sont mobilisés pour appeler les dirigeants politiques à maintenir la paix à l’approche de l’élection présidentielle. Dans un autre registre, le rap congolais a été secoué par la collaboration entre Innoss’B et le rappeur belgo-congolais Damso avec le tube “Best”. En Afrique du Sud, les rappeurs Nasty C et Costa Titch ont publié des clips pour illustrer leurs albums blockbusters.

Mais ce mois-ci, nous allons laisser ces ténors pour regarder ailleurs. Nous vous avons sélectionné cinq clips sortis en octobre, un peu plus confidentiels mais qui témoignent de nouvelles tendances comme l’expansion de la drill music ou bien de la vitalité de certaines scènes dont on parle trop peu.

Dr MaVibes – Umlilo (feat. Brvdley, Snymaan, Manny Yack & Blaq Diamond)

Partons d’abord du côté de la province du Gauteng en Afrique du Sud. Après avoir enfanté plusieurs genres emblématiques comme le kwaïto, la baccardi house et plus récemment l’amapiano, cette région nous offre sa propre version de la drill music. Ce sous-genre du rap, en vogue depuis quelques mois se caractérise par un tempo rapide (140 bpm) ainsi que des grosses caisses et des basses exacerbées soulignant une mélodie souvent sombre. “Umlilo”, qui signifie “feu” est le premier single du rappeur zoulou Dr MaVibes. Ce dernier ainsi que ses quatre invités du label Ambitiouz Entertainment y développent des flows et des couplets chantés qui tranchent avec les nombreuses imitations de Pop Smoke, le rappeur américain qui a popularisé cette tendance. Enfin un vent de fraîcheur sur cette musique omniprésente depuis quelques mois.

Mr Luck – MouMaMou (feat. Mosty)

En Côte d’Ivoire aussi, les rappeurs se sont épris de la drill music. En y incorporant des éléments rythmiques venus des musiques populaires et bien sûr le parler nouchi, ils ont inventé la drill ivoire. L’un des meilleurs exemples de cette fusion est le titre “MouMaMou” de Mr Luck produit par Mr. Béhi. Le moumamou qui donne son titre au morceau est une danse venue du zouglou qui consiste en un mouvement de balancement des hanches. Pour l’occasion, Mr Luck a invité Mosty, une jeune rappeuse qu’il va absolument falloir suivre ces prochains mois !

Lil Fyve – LIVE and COLORED from Kumerica (feat. Braa Benk & City Boy)

S’il y a bien un endroit en Afrique où la drill music a pris, c’est dans la ville de Kumasi au Ghana. Depuis quelques mois, les rappeurs de là-bas ont développé une esthétique qu’ils ont nommé “Kumerica” et qui a pour idéal le train vie luxueux des rappeurs américains. La musique issue de cette ville est rappée en twi et s’appelle l’asakaa. Après le succès retentissant sur les réseaux du titre “Sore” de Yaw Tog, nombreux sont ceux qui espèrent connaître le même destin. C’est le cas de Lil Fyve, Braa Benk et City Boy qui proposent, dans “Live and Colored from Kumerica”, une plongée dans cet univers.

DAK – C’est Magnifique (feat. MC PISSCO)

Il n’y a pas que la drill dans la vie, il y a aussi la trap algérienne représentée par Savage Plug, Didine Canon 16 ou Prince Polo. Celui qui nous a le plus impressionnés en octobre, c’est le titre “C’est magnifique”de DAK en featuring avec MC Pissco. Dans le clip, le jeune rappeur rend hommage à sa Kabylie natale en portant les couleurs rouges et blanches de l’équipe de football de l’USM Annaba, et celles jaunes et vertes de la Jeunesse Sportive de Kabylie. 

Paulelson – Novo Messi 2

Enfin, dernière étape en Angola avec Paulelson. Il a été la révélation rap du pays en 2019 grâce à sa mixtape « Novo Messi ». Ce projet connaîtra une suite dont la sortie est prévue pour le 1er novembre. Le morceau éponyme “Novo Messi 2” en sera l’introduction. Au programme, de la trap avec flûtes et cordes, et le flow tranchant qui fait sa griffe. Dans le clip, Paulelson porte un maillot du FC Barcelone, le club de Lionel Messi, et est entouré de clowns. Un univers aussi sombre qu’intriguant, sûrement à l’image du projet à venir. 

Retrouvez le meilleur du hip-hop d’Afrique et de sa diaspora dans notre playlist Pan African Rap sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé