Mixtape : décollez pour les Antilles avec Déni Shain

Installé en Pointe-à-Pitre pour contribuer au miracle de la résurrection des trésors produits par Henri Debs, Déni Shain en profite pour sillonner les rues à la recherche de nouveaux disques. Il nous présente sa première mixtape issue de ses derniers diggings.

Rue Lamartine, dans l’arrière-boutique d’un magasin de fringues, se cachent les studios historiques de Debs, désormais entièrement rénovés. C’est là que Déni Shain, baroudeur bien connu des pistes noires africaines, restaure et identifie tous les titres archivés minutieusement par Riko, fils du légendaire Henri Debs disparu en 2013.

C’est un travail de titan tant Henri Debs aura légué un immense catalogue inestimable. « Il faut être un peu barjot pour se lancer dans le nettoyage-restauration d’une telle collection, nous explique Déni. Je les nettoie un par un : quand ils sont tordus, je les redresse, je répare les sillons, c’est un travail minutieux. Ensuite je les digitalise, je fais le prémastering et on les envoie à Paris. » 

Installé depuis maintenant six mois, Déni dans son temps libre n’en oublie pas sa passion première et sillonne les rues, les routes, les campagnes à la recherche de nouveaux disques. Ces premières trouvailles ont toutes été à la capitale, dans des appartements, des garages au Shop de disques « Boutique FM »  ou chez son ami Jimmy.

Le digger invétéré nous présente une première mixtape de 45 minutes, Ti’décollage, un voyage aux Antilles en compagnie de Camille Soprann, Albert Noda ou encore Les Maxel’s.

Tracklist :

Camille Soprann  – Soprann aux Antilles
Lola Martin – Femme Martinique dou (JOJO)
Albert Noda – I am black
Les Maxel’s – Bail ti bruin zoizo
Daniel Dimba – Guadeloupe couté
Magma – Ce kon ça pou nou yé
Max et Henri –  An Tann Yo Ka Di
Anzala – Sé Roulé Moin Ka Roulé

Lire aussi : Debs : des trésors antillais enfin ressuscités