→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
PAM Rewind : l’univers de KG en 10 sons

PAM Rewind : l’univers de KG en 10 sons

Tous les mois, Cortega vous invite à découvrir un DJ ou un producteur à travers la playlist exclusive des 10 sons qui ont façonné son univers musical. Aujourd'hui, c’est le tour de la Britannique KG.

KG a explosé sur la scène UK Funky au début des années 2000, insufflant son énergie et son âme dans sa musique house aux accents afro, qu’elle décrit comme « impertinente, avec un élément tribal ». Son énergie lui a rapidement valu le surnom de « London’s Goddess of Rhythm » (« la déesse londonienne du rythme », NDLR), ce qui est assez naturel pour quelqu’un qui a toujours placé les percussions au cœur de son travail. Depuis l’âge de huit ans, la jeune KG joue avec des boîtes à rythmes et programme de la musique. On peut remercier son père de lui avoir offert du matos plutôt que des poupées Barbie, et sa mère de lui avoir fourni les inspirations musicales ouest-africaines. Aujourd’hui, la musique de KG a atteint de nouveaux niveaux de maturité et de diversité, comme le démontre magistralement son récent EP – Sensei II – un projet fortement ancré dans la diaspora africaine, couvrant des genres allant du gqom à l’afrobeats, et de magnifiques collabs avec des artistes tels que Toya Delazy, Aymos, Mista Silva et Taliwhoah. Allez, hop !

Plongeons dans son univers sonore éclectique et découvrons quelques-unes de ses influences les plus significatives.

Kelela – Waiting (Kaytranada Remix)

J’aime beaucoup les vibes Future Beats, Alté R&B, Afro, et Kelela est l’une des nombreuses artistes qui mettent en avant cette énergie. J’adore sa musique. L’association avec Kaytranada sur ce titre est un mariage parfait. Je cite Kaytra comme étant l’une de mes rares influences en tant que producteur – la façon dont il construit ses sub-basses, les rebonds de sa batterie, tout en parvenant à faire ressentir quelque chose à l’auditeur avec ses mélodies ou la façon dont il revigore les morceaux classiques – il est littéralement mon modèle. Je kiffe trop la lente progression des accords et la construction jusqu’à ce que la batterie entre en jeu! C’est un groove R&B moderne et uptempo tellement frais, et qui sonne encore différemment quand il est joué très fort !

Quentin Harris – Travelling (Vocal Mix) (feat. Cordell McClary)

Ce titre est sorti vers 2005…  J’ai trouvé ce titre en rotation sur de vieilles mixtapes Soulful House et UK Funky de la période 08-09 ; c’était à l’époque où le UK Funky et le Broken Beat commençaient à déferler sur la scène underground du Royaume-Uni. Travelling incarne cette sensualité soulful que j’ai tendance à rechercher dans les types de sons que j’écoute. C’est la caisse claire et les percussions qui rendent ce morceau vraiment fin et le hook est infectieux aussi ! Une de mes chansons favorites, c’est sûr.

Crazy Cousinz – I See You (feat. Kimona)

Un titre UK Funky classique, mais aussi très émouvant, et qui s’inscrit dans la lignée des autres morceaux de cette liste. J’adore la structure des accords et le poids de la batterie. C’est une formule que j’imite lorsque je produis mes propres morceaux. Crazy Cousinz a créé un précédent pour moi en matière de production lorsque j’ai commencé, et ce titre me donne vraiment la nostalgie des sorties en club pendant mes années estudiantines…

Karen Nyame KG – Koko (feat. Mista Silva)

Bon, je fais la sans-gêne et je balance un de mes propres morceaux ici, haha ! « Koko » marque un moment particulier pour moi en tant qu’artiste et productrice de disques, sans parler de ce que mon frangin Mista Silva y a ajouté. Je cherchais à évoquer la passion et le désir sous forme musicale et je pense qu’on y est parvenu. Même si j’ai un héritage ouest-africain et ghanéen, je suis encore aujourd’hui en admiration devant les morceaux qui sont issus de la communauté africaine. L’amapiano, en particulier, et les artistes sud-africains qui ont été les pionniers de cette nouvelle vague de musique afroélectronique : ils ont véritablement retourné mes oreilles musicales ! Je suis engagée, et c’est à ces artistes, et avec le soutien des amis Sud-africains, que j’ai pensé rendre hommage dans le morceau « Koko », qui est un mélange de highlife akan traditionnel et d’amapiano sud-africain. Je crois sincèrement que c’est mon morceau le plus spécial à ce jour.

SAIYON – Getting High (Hagan Remix)

Je peux toujours compter sur Hagan – il fait partie de ma liste de mines musicales ! « Getting High » est un remix magnifique – les compositions mélodiques, la complexité et les détails de sa programmation de batterie, sans parler de l’incroyable voix de Saiyon – un vrai bonheur musical. J’ai ce sentiment à chaque fois que j’écoute un disque de Hagan, et c’est définitivement un producteur à suivre de très près !

Wizkid – Piece of Me (feat. Ella Mai)

L’ensemble de cet album est un chef-d’œuvre, mais ce morceau est l’un des plus remarquables. Même dans sa simplicité, la guitare en particulier, il y a une vibe de dingue ! J’aime particulièrement la façon super belle dont les arrière-plans de la voix d’Ella sont « empilés » ! Sa voix sonne presque comme un type d’instrument ; c’est aussi romantique que provocant ! Il est rare que des morceaux modernes comme celui-ci soient intemporels, mais « Piece of Me » s’affine avec le temps, c’est une bande-son pour les nuits d’été. Je l’écoute en boucle !

Tekno – Uptown Girl

Y a-t-il besoin d’en dire plus ??? Ce morceau me donne toutes les sensations. Tekno est nigérian ; c’est un chanteur, un compositeur et un instrumentiste estimé – au top niveau et sur tous les plans. J’adore les polyrythmies et l’influence de l’amapiano dans « Uptown Girl » avec les xylophones, un titre essentiel à ajouter à vos playlists afro, et un ajout récent à la mienne aussi !

Atjazz & Jullian Gomes – Out Of My Life (feat. Bucie)

Un des morceaux que j’ai commencé à jouer lors de mes deux premiers mois de Deejaying ! Chaque fois que je le jouais, je me transcendais. Si profond et sombre, c’est une grande métaphore musicale pour le chagrin d’amour, et les voix séduisantes de Bucie capturent cela parfaitement. Je suis déjà un grand fan des productions d’Atjazz, alors cette collaboration était du bonheur  pour mes oreilles et un rappel de toutes les nuits où j’ai joué pour la première fois en club !

Soa Mattrix – Buyisa (feat. Soulful G & Sir Trill)

Un très beau morceau d’amapiano – il y a l’espace autour des voix, qui vous donne envie de flotter avec les accords et l’harmonie aérienne ! Tellement spirituel ! C’est aussi les subtilités percussives dans le morceau qui captent mon attention. C’est l’un des NOMBREUX morceaux de piano qui tirent sur ma corde sensible.

Niniola – Addicted

Niniola c’est la Reine – un modèle et une inspiration pour quelques-unes de mes futures productions. Je suis une fan depuis son premier album « Maradona ». Ce morceau plein d’émotions est une sombre histoire d’amour et de désir, mais qui tabasse vraiment ! “Addicted” c’est le feu absolu, et j’adore quand cette flûte entre en jeu – c’est hypnotique. Niniola fait ce truc où elle yodle carrément vers la fin – alternant entre sa voix normale et un falsetto plus aigu – wow, une dinguerie ! Sa voix est hors du commun, et j’adore l’approche vocale non conventionnelle qu’elle adopte pour ses disques. Ce son fait trop bouger et il sonne trop bien quand on le passe dans des gros caissons de basses !

© Alex Lambert
Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé