→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
⬆︎ N'oubliez pas d'activer les sous-titres ⬆︎

PAM Meets Menzi : une expérience exaltante au Guess Who? 2021

PAM est parti à la rencontre de Menzi lors de l’édition 2021 du festival Guess Who? à Utrecht. Précurseur de la gqom de Durban, il dynamise la scène underground de la dance music avec ses mixes sombres et nerveux.

PAM Meets est une nouvelle série destinée à entrer dans l’univers d’un artiste dans son quotidien en tournée, qu’il soit sur la route ou avant un concert. Dans ces quelques brefs moments, l’artiste peut librement se raconter et transmettre son expérience personnelle.

Menzi Shabane est originaire de Durban. Il est considéré comme un héros de sa ville natale, pour ses innovations en matière de gqom, de 3 step et de heavy club music. Sous contrat avec le label Nyege Nyege, le DJ et producteur a traversé l’Europe et s’est arrêté au Guess Who? à Utrecht, en Hollande, pour un concert épique où il présente le son de Durban. Fidèle à sa culture, avec les samples qu’il a fait de son père aux tambours traditionnels, Menzi apporte une toute nouvelle coloration au dancefloor et une énergie cinétique qui déchaîne le public.

PAM a suivi Menzi et les autres musiciens du collectif Nyege Neyge à travers la ville. « Je devais rester fidèle à mes origines, nous a-t-il confié. Je devais injecter ma propre culture dans ma musique pour être certain de représenter mon pays. » Si au départ sa musique était plus « commerciale », c’est sa collaboration avec le collectif expérimental Nyege Nyege qui l’a poussé à s’intéresser à la culture underground. Depuis, Menzi produit des morceaux de post-gqom, à la fois inquiétants, sombres, exaltants et surtout entraînants.

« Pour moi, tout est une question de danse », précise Menzi alors qu’il se prépare avant son DJ set au club BASIS. « Je garde toujours en tête qu’il faut que je puisse danser et m’abandonner à ma musique. » Un sifflet à la main, Menzi saute au rythme du beat pour embraser le dancefloor où de nombreux clubbers arborent les masques congolais faits maison que Nyege Nyege leur a gracieusement offerts pour l’occasion.

On découvre dans la vidéo  le titre « Kwa Sathne » jamais publié, car  l’artiste a pour habitude d’utiliser dans ses sets les sons qu’il n’a pas encore sortis. « Si je suis en boîte et que les gens sont prêts à faire la fête, à danser, à se déchaîner… C’est le meilleur public possible pour moi. » Lors de l’édition 2021 du Guess Who?, Menzi se sentait comme un poisson dans l’eau. « Il faut toujours rester soi-même », affirme Menzi alors qu’il s’apprête à clôturer son DJ set. « Restez original. Restez vous-même. »

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé