Deena Abdelwahed compte bien faire entrer le dancefloor en transe avec son EP Dhakar

Deena Abdelwahed dévoile « Ah’na Hakkeka », un premier extrait effréné de son prochain EP prévu pour 2020. Elle sera notre invitée lors de la soirée PAM au Petit Bain le 21 décembre.

En arabe « Dhakar », le titre de ce nouvel EP de Deena Abdelwahed, se traduit par « mâle » ou « masculin » en français. Une thématique universelle chargée de sens et d’émotion transcendant toutes les frontières et qui saura susciter l’intérêt de toutes les audiences. Avec Dhakar, la Tunisienne réputée pour ses explorations transgenres entre bass, techno et expérimental, a décidé de se tourner davantage du côté des dancefloors. Si Deena se garde bien de les citer ouvertement, ces nouveaux morceaux puisent leurs influences dans les rythmiques, les chants et les instruments populaires de sa région natale.

Les rythmiques de « Ah’na Hakkeka », le premier single dévoilé, tirent leurs influences du rituel Stambali, une cérémonie de transe religieuse initialement organisée dans le sud de la Tunisie par les premiers Subsahariens convertis à l’islam. Explosif, sa sève funk se mue dans ses synthétiseurs insidieux avec pour toile de fond des chants d’hommes ivres, comme autant d’évocations dépravées du Tarab égyptien — une émotion de grande extase, d’euphorie totale comparable à l’état de transe provoquée par un air de musique.

Une expérience sonore unique qu’on vous invite à (re)découvrir lors de la soirée PAM au Petit Bain le 21 décembre. Réservez dès maintenant vos places pour la soirée et rejoignez l’événement Facebook ici.

Dhakar EP, sortie le 20 janvier 2020 via InFiné Records. Précommandez-le dès maintenant juste ici.

Deena Abdelwahed