→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Mikano - Cool Kids Can't Die
Il y a 2 semaines

Mikano, un Cool Kid de plus à Paris

Récemment installé à Paris, le trapper franco-camerounais confirme ses embardées atlantistes avec « Cool Kids Can’t Die », première livraison d’une nouvelle série d’opus.

Biberonné à My Beautiful Dark Twisted Fantasy de Kanye West ainsi qu’à Man Of The Moon de Kid Cudi, Mikano s’était installé depuis une poignée d’années et deux LP dans le game très feutré – mais néanmoins hautement concurrentiel – d’un R’n’B pop et poisseux initié par Franck Ocean, autre référence majeure pour l’artiste franco-camerounais.

Depuis 2020, Mikano a succombé aux sirènes venues de Georgie : le choix de ses sélections comme son flow se sont teintés de trap. Un relief, une rugosité supplémentaire qui manquait peut-être à ses deux premiers projets Blind Man Dreams et Melting Balloons

Le jeune rappeur – 26 piges au compteur –, récemment installé à Paris, prépare actuellement la mise en orbite de trois nouvelles capsules, baptisées « Akwa » 1, 2 et 3, en hommage au célèbre quartier de Douala. « Cool Kids Can’t Die » constitue le premier extrait de cette nouvelle fournée : « il s’agit d’un morceau hommage », confie Mikano. « Les cool kids de mon entourage, ce sont tous les créatives et créatifs. À travers leurs créations gravées dans l’éternité, ces cool kids vont vivre pour toujours ! Le futur c’est eux. » Mikano s’y installe doucement lui-aussi, dans ce futur musical et créatif. « Cool Kids Can’t Die », vient tout juste de sortir. Le projet Akwa 1 sera libéré le 23 avril.

Écoutez Mikano dans notre playlist Pan African Rap sur Spotify et Deezer.

Mikano © Laurent Segretier
Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé