Les 10 meilleurs albums de jazz sud-africains de 2019

Notre journaliste basé en Afrique du Sud Tseliso Monaheng a sélectionné ses sorties jazz sud-africaines préférées de l’année.

Photo: Abdullah Ibrahim by Gabriel Bertogg

En 2019, le  jazz sud-africain a fait beaucoup de bruit, résonnant à travers tout le pays, jusqu’à trouver écho dans le monde entier.

Les sorties de Thandi Ntuli (Exiled), Bokani Dyer (Neo Native), et Benjamin Jephta (The Evolution of an Undefined) ont rassuré d’emblée les mélomanes. En effet, on observe avec ces disques que le relai a bien été passé avec les générations précédentes représentées par les poids lourds tels que Zim Ngqawana, McCoy Mrubata, et Marcus Wyatt.

Du côté du trompettiste Mandla Mlangeni, sélectionné comme « Young Artist of the Year for Jazz 2019 » par le réputé National Arts Festival, a sorti deux projets exceptionnels. Sortis en l’espace de quelques mois, Afrika Grooves With the Tune Recreation Committee de son Tune Recreation et When the Wind Blows de Mill ont fait de lui un des artistes les plus en vue de l’année.

Mandla Mlangeni

À l’abri des projecteurs, Ndabo Zulu nous a démontré avec son Queen Nandi: The African Symphony, produit par le compositeur et bassiste américain Derrick Hodge, que l’on peut « créer un ensemble qui pourrait potentiellement être un orchestre […] tout en incluant des instruments issus de la culture Nguni ».

Tefiti: The Goddess of Creation de Gabi Motuba a vu le jour en septembre 2019. Un indéniable tour de force sur lequel cordes, voix et basses place la musicienne comme une des compositrices les plus talentueuses de sa génération.

Spha Mdlalose, la chanteuse originaire de Durban a finalement sorti son album si attendu depuis des années, Indlel’eyekhaya. L’éternel Abdullah Ibrahim nous a montré qu’il était toujours dans le coup avec ses élégantes compositions retravaillées sur The Balancequi fût rapidement suivi par sa suite pour piano Dream Time

Mais la sortie la plus singulière de toutes est Spaza, un jam orchestré par le label Mushroom Hour, sur lequel on peut entendre le percussionniste Gontse Makgene, le chanteur et tromboniste Siya Makuzeni et le bassiste Ariel Zamonsky. Ce projet présente de nouvelles propositions dont la scène jazz pourrait très bien aller puiser pour dessiner son futur.

Écoutez la playlist des 10 meilleurs albums de jazz sud-africains de 2019 sur Spotify et Deezer.