→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Lil Fyve - Hey Wait

Lil Fyve, L’étoile montante de Kumerica, sort le clip « Hey Wait »

Les projecteurs sont braqués sur le hip-hop de Kumasi depuis quelques mois, et Lil Fyve est bien décidé à en tirer profit.

Pas de voitures de location ni de faux bijoux : pour son nouveau clip, le rappeur ghanéen a décidé de la jouer 100% authentique. Rappant à l’arrière d’un tuk-tuk avec ses pairs, faisant le tour de sa ville, il dénonce les faux voyous qui polluent le hip-hop local. « Dans cette chanson, j’essaie d’avertir les gens qui essaient de jouer la comédie depuis que cette musique Drill a explosé », dit-il. « Ils essaient d’agir comme s’ils étaient des durs et racontent des choses qu’ils ne vivent pas. Mais ils n’ont jamais rien vécu, ils n’ont jamais rien fait de mal. Ce ne sont que des gangsters des réseaux sociaux ! ». Dans la bouche de Lil Fyve, « cette musique Drill » désigne le désormais célèbre style de rap Asakaa, un sous-genre né à Kumasi, au Ghana, sous l’égide de la sous-culture Kumerica. Le genre a en effet explosé il y a quelques mois, et la ville regorge désormais de stars émergentes sollicitées à Accra mais aussi au Royaume-Uni ou aux États-Unis.

Dans un refrain taillé comme un hymne, Fyve dit à un rival fictif d’attendre et de reculer, car il est sur le point de prendre le trône de Kumerica. En effet, le rappeur a le vent en poupe : après avoir sorti « Live and Colored From Kumerica (ft. Braa Benk & City Boy) », ayant eu un impact important, et quelques freestyles remarqués sur les radios, le rookie est prêt à faire passer la Kumasi Drill au niveau supérieur. Pour ce faire, pas de meilleur plan que de rapper ouvertement sur sa propre réalité. « Cette chanson parle de ma vie », explique-t-il. « Tout ce que je dis dans cette chanson est arrivé. Je n’en suis pas fier, mais je dois m’y tenir. C’est à propos de la vie de rue. J’essaie de vous dire que vous devez être vigilant chaque fois que vous venez dans la rue. C’est un avertissement aux gens pour qu’ils fassent attention à où ils sont. Dans la chanson, je parle simplement des mauvaises choses que l’on fait dans la zone, des mauvaises choses que j’ai vécues, de la douleur et de la souffrance. C’est une vraie musique de gangsta drill. Mais on est de retour sur le droit chemin, maintenant. Nous sommes concentrés sur nos rêves ». Long Live Kumerica !

Écoutez Lil Fyve dans notre Playlist Pan African Rap sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé