Le mythique premier album de Kassav réédité pour la première fois

Kassav

Sorti il y a 40 ans, Love and Ka Dance aura marqué le début d’une des plus grandes aventures musicales de la musique française, érigeant l’orchestre de zouk au rang de phénomène mondial.

Retour en 1979. Tout commence lorsque Pierre-Edouard Décimus, musicien et fondateur du groupe Les Vikings de la Guadeloupe rencontre le musicien antillais Freddy Marshall. Inspirés par le funk et le disco US qui déferle à l’époque et la musique locale, notamment celle jouée dans les carnavals, tous les deux s’accordent sur l’idée de vouloir moderniser la musique guadeloupéenne tout en mettant en avant la richesse de son patrimoine.

Les deux visionnaires, persuadés du bien-fondé de leur idée engagent les meilleurs musiciens, dont le bassiste Jacob Desvarieux qui plus tard deviendra un pilier du groupe. Le groupe réuni, ils décident de partir à Paris pour enregistrer leur premier album dans un des meilleurs studios de l’époque. C’est là, en novembre 1979, que l’histoire de Kassav va se sceller.

Intitulé Love and Ka Dance l’album paraît au début de l’année suivante. Et comme bon nombre d’oeuvres avant-gardistes, ce disque ne trouvera pas son public, trop funky pour le public antillais et pas assez disco pour le public métropolitain. L’histoire du zouk pouvait commencer. 

Love and Ka Dance est complètement novateur pour l’époque. Sa section rythmique funk se marie divinement avec les percussions des tambours Saint jean, ensemble de tambours traditionnels guadeloupéen et le tambour ka du maître Velo. Emmené par les chants et mélodies typiquement antillais assurés par Freddy Marshall, tout le disque est une ode à la danse et une célébration au patrimoine musical de la Guadeloupe. Preuve à l’appui on vous fait redécouvrir le titre « Africa » (version remasterisée) en exclusivité ci-dessous.

Cet album est le début d’une aventure unique qui va profondément transformer la musique guadeloupéenne. Kassav marquera l’esprit de toute une génération et popularisera le phénomène zouk à l’international.

Chose assez rare à l’époque pour une production française, Love and Ka Dance sera publié aux USA sur le label Chancy, qui pour l’occasion va demander à ce que trois nouveaux titres soient enregistrés pour rendre l’album plus disco, afin qu’il puisse séduire le public américain. Ce coup d’essai sera suivi l’année d’après par un deuxième album tout aussi novateur Lagué Moin qui sera prochainement réédité. 

Love and Ka Dance a été entièrement remasterisé. Et pour la première fois, on retrouve sur un même disque les deux versions de l’album : l’original guadeloupéen et les trois titres de la version sorti aux USA.

Love and Ka Dance, sortie le 10 mai sur le label Heavenly Sweetness. Précommandez-le ici.

Lire ensuite : Par les damné. e. s de la terre : le rappeur Rocé fait resurgir « une autre histoire, dite par d’autres voix »

Kassav Love and ka dance