Découvrez Maya Kamaty et son maloya qui jongle entre organique et électronique

La chanteuse réunionnaise dévoile le clip « Pandiyé ».

Maya Kamaty naît à la Réunion et grandit entre les accords de son père, leader du groupe Ziskakan et les contes de sa mère. Elle fait ses gammes au milieu des musiciens et des poètes, bercée par la langue créole et les rythmes du maloya, musique traditionnelle de la Réunion.

« Pandiyé » est le premier extrait d’un EP qui sortira le 26 octobre sur le label Musiques des sphères, accompagné des remixes de Loya et Pouvoir Magique. De puissantes basses viennent soutenir les traditionnels kayamb et roulèr du maloya, en même temps qu’elles donnent à entendre d’autres instruments de la culture réunionnaise : la takamba (plus connu sous le nom de n’goni), mais également les tambours de Jonathan Itema et Gaetan Mroimana, d’habitude réservés aux cérémonies malbars (des descendants de tamouls, dont Maya incarne la 5ème génération).

Avec la complicité du producteur Victor-Attila Vagh (Flavia Coelho), Maya et sa clique ont trouvé le juste équilibre entre l’organique et l’électronique.

Précommandez Pandiyé de Maya Kamaty sur Bandcamp.

Lire ensuite : Guiss Guiss Bou Bess revisite le plat national sénégalais à la sauce electro