Real World Records fête ses 30 ans avec la compilation Worldwide

Créé par des passionnés de World music et mené par la figure pop Peter Gabriel, le label britannique souffle ses 30 bougies avec une compilation éclectique qui balaye les continents.

En 1982 débute le WOMAD festival, à l’initiative de Peter Gabriel, Stephen Pritchard et d’autres passionnés de musiques des quatre coins du globe. Avec une présence dans plus de 20 pays, chacune de ces fêtes réunit aujourd’hui plus de 80 000 spectateurs venus découvrir des nouvelles musiques peu médiatisées. En 1989, Peter Gabriel décide d’aller plus loin en créant un label reflétant cette ouverture sur une scène mondiale infiniment riche, endossant alors la veste de découvreur de talents. À l’image de son logo multicolore, le label se détache des stéréotypes pop en accompagnant avec passion de nombreux artistes dans une grande variété de styles, permettant ainsi aux musiciens de jouir d’une plus grande visibilité en dehors de leurs frontières.

C’est donc dans les conditions optimales d’un studio dédié que les groupes sont régulièrement invités à enregistrer leurs albums, exprimant ainsi leurs idées et leur talent dans un environnement de confiance. Sans forcément emprunter le raccourci de « world music », la compilation Worldwide célèbre 30 ans de découvertes, de collaborations, d’ouverture d’esprit et de bonne musique provenant de Tanzanie, du Congo, du Kenya, de Colombie, ou de Papouasie Nouvelle Guinée, entre autres. Une belle façon de (re)découvrir le label à travers 19 titres remarquables.

L’Afrique y occupe une place de taille. Pour Papa Wemba, les trois albums enregistrés dans les studios du label donnèrent le coup d’envoi de sa carrière en occident, et le menèrent sur des chemins nouveaux, mâtinant sa rumba de rock et de pop. Geoffrey Oryema, Ougandais en exil, sortait de l’anonymat et démarrait après son album justement baptisé Exile une carrière qui le mena aux quatre coins du monde. D’autres monuments comme Tabu Ley à la fin de sa carrière, ou encore Youssou Ndour (publication d’un vieux live de 1987 à Athènes) figurent aussi sur la liste des sorties du label, au beau milieu de musiques venues d’ailleurs, mais aussi britanniques. Les musiques du monde,  pour Real World, c’étaient bien toutes les musiques.

Tracklisting :

  1. Yolele – Papa Wemba
  2. Kel Kweyo – Geoffrey Oryema
  3. Adolat Tanovari – Sevara Nazarkhan
  4. White Swans – Guo Yue
  5. All The Way Home – Bokanté & Metropole Orkest & Jules Buckley
  6. Mansa Soyari – Les Amazones D’Afrique
  7. Taa Deem – Nusrat Fateh Ali Khan
  8. Tara – Yungchen Lhamo
  9. The Sailor’s Bonnet – The Gloaming
  10. Inion – Afro Celt Sound System
  11. Kronkronhinko – Ayub Ogada
  12. Dondo – Aurelio
  13. Whole Thing – Big Blue Ball feat. Peter Gabriel
  14. Muziki Asili Yake Wapi – Remmy Ongala & Orchestre Super Matimila
  15. Chi Chi Mani – Toto La Momposina
  16. Calcutta City – Amjad Ali Khan
  17. Mukadzi Wangu – Thomas Mapfumo & The Blacks Unlimited
  18. Nana – Sheila Chandra
  19. Ririwon – Telek

Worldwide, sortie prévu le 26 juillet 2019. Précommandez-le sur le site du label.

Lire ensuite : Dans les disques de Franck Descollonges : trésors de Trinidad