Le collectif portugais Príncipe est de retour avec l’album de Puto Tito

Composés entre 2014 et 2015, les morceaux de Puto Tito, âgé aujourd’hui de 19 ans, ont été compilés dans Carregando A Vida Atrás Das Costas.

Le collectif lisboète Príncipe, à l’origine du rayonnement international que connait aujourd’hui la scène electro-kuduro de la diaspora africaine locale, a toujours eu un (très bon) goût prononcé pour les sonorités uniques et singulières. Ces sonorités, périphériques dans tous les sens du terme, sont souvent représentatives de moyens de production limitée, mais surtout de références culturelles non-occidentales.

Ils reviennent aujourd’hui avec un double EP constitué de morceaux sauvés d’un compte Soundcloud à l’abandon, celui du jeune Puto Tito. Alors âgé d’à peine 14 ans, le producteur d’origine angolaise produisait dans sa chambre des morceaux inspirés des producteurs qu’il fréquentait, notamment DJ Bébe Poco, et les crews Casa Louca et RS Produçoes desquels il a fait partie.

Ces 20 morceaux retracent l’itinéraire du jeune producteur, aujourd’hui figure importante de la scène lisboète, entre expérimentations afro-house et tarraxos lancinants.

Laissez à l’abandon sur un vieux compte Soundcloud, les fichiers originaux ayant été perdus, ces morceaux ont été remastérisés et font ainsi office d’un réel travail de mémoire.

Carregando A Vida Atrás Das Costas, sortie le 3 mai. Commandez-le sur Bandcamp.

Lire ensuite : De Londres à Lagos, le son d’Ekiti