L’emblématique Orchestra Baobab se reforme pour rendre hommage à leur défunt chanteur

Orchestra Baobab revient le 31 mars avec Tribute To Ndiouga Dieng sur le label anglais World Circuit Records.

Dix ans après leur dernier album et presque 50 ans après leur formation, les sénégalais de l’Orchestra Baobab reviennent prouver qu’ils sont les rois lorsqu’il s’agit de rythmes Afro-cubain et de traditions africaines. Enregistré à Dakar, l’album est dédicacé à Ndiouga Dieng, l’un des piliers vocaux du groupe qui est malheureusement décédé en novembre 2016. Mais le patrimoine musical du chanteur est entre de bonnes mains, son fils Alpha continue en effet le chemin de son père en chantant au sein de l’orchestre. Ainsi continue l’aventure d’un des plus grands groupe de musique de l’Afrique de l’ouest.

Orchestra Boabab, Tribute To Ndiouga Dieng, le 31 mars 2017 chez World Circuit Records

Related stories: