Art Melody est de retour avec le morceau afro-futuriste ‘Tôk Tôko’

Originaire du Burkina Faso, le rappeur au flow unique annonce un nouvel album, ZOODO, entièrement produit par le beatmaker français Redrum.

Puisant autant son inspiration dans les incantations griotiques de sa mère et dans l’afro-soul des années 70 que dans le rap new-yorkais, Art Melody a également fait partie du projet rap-électro Waga 3000 aux côtés de Joey le Soldat, qu’il a aidé à émerger.

L’artiste s’inspire de son parcours de vie pour écrire ses textes incisifs, sans concessions. Lui qui s’est lancé dans un périple escarpé au début des années 2000, rêvant d’une vie meilleure en Europe pour sa famille, qui le mènera à être emprisonné en Algérie avant d’être reconduit au Burkina.

Mais, dans la vie, comme dans sa musique, on trouve de la lumière dans l’ombre. Après son retour au pays, il part en Côte D’Ivoire, au Mali, en Mauritanie, où il fera la rencontre de nombreux artistes qui l’inspireront, et avec qui il collaborera ou partagera la scène pour certains d’entre eux : Gaël Faye, La Rumeur, Angélique KidjoSeun Kuti ou bien Quantic Soul Orchestra.

Lire aussi: Joey le Soldat, toujours au combat

Après cinq albums sur le label Tentacule Records, il revient avec un nouvel opus, ZOODOO (signifiant « amitié » ou « une main tendue vers l’autre »). Produit par Redrum avec qui il a déjà collaboré sur deux albums, dont le désormais classique Wogdog Blues sorti en 2013, cette nouvelle sortie annonce le retour de l’artiste et de son hip hop brut et afro-futuriste.

Le premier extrait de l’album « Tôk Tôko », en écoute ci-dessus, témoigne de l’énergie qui se dégage du flow de l’artiste. Délivrées avec une intensité presque constante tout au long du morceau, et couplées au beat futuriste de Redrum, les paroles en deviennent presque incantatoires, enivrantes.

ZOODOO sortira en Novembre prochain sur Tentacule Records.

Lire ensuite : 1958 : Blick Bassy & Um Nyobè, la mémoire dans la peau