6 albums à écouter cette semaine

Dans notre sélection, le Camerounais Blick Bassy se réinvente avec un quatrième album poignant et engagé, les Londoniens de KOKOROKO prouvent qu’ils ne sont pas un one-hit band avec leur premier EP, tandis que le producteur tanzanien Duke enfreint toutes les limitations de vitesse avec son album sorti sur Nyege Nyege Tapes.

Découvrez notre sélection complète d’albums à écouter cette semaine ci-dessous.


Blick Bassy
1958

4 ans après la sortie du lumineux Akö, le chanteur, compositeur et auteur Blick Bassy présente 1958, un album-hommage à Ruben Um Nyobé, leader indépendantiste camerounais qui fut exécuté par les forces coloniales françaises en 1958.

Dans cet album poignant, Blick Bassy évoque le héros disparu et montre qu’il sait se réinventer, s’éloignant des couleurs bluesy de son précédent disque (déjà chez No Format) pour ouvrir la voie à une musique toujours plus subtile, pleine de grâce et d’inventivité. Accompagné de Renaud Letang aux arrangements, l’auteur et compositeur camerounais joue avec les sons du violoncelle (tenu par son comparse Clément Petit), des cuivres (Johan Blanc et Alexis Anerilles) sans oublier les machines et les effets dont il sait parer sa voix de caméléon. Blick Bassy sait ainsi nous mener de la plus grande douceur à la rage ardente, de la transe à la méditation. Toute cette palette d’émotions est mise au service d’un propos politique, au sens le plus noble du terme.

Car 1958 invite les nouvelles générations à redécouvrir leur culture et leur histoire, pour pouvoir s’inventer un futur qui leur ressemble. Un message, rappelle-t-il, qui prend un caractère d’urgence pour une Afrique qui n’a que trop longtemps été le jouet des ambitions étrangères.

Pour la sortie de 1958, Blick Bassy présente un nouveau clip de « Woñi » tourné en Afrique du Sud, tout aussi spectaculaire que le premier.

Écouter : Spotify / Deezer / Apple Music


KOKOROKO
KOKOROKO

Un an après la sortie de leur premier single « Abusey Junction », un morceau qui a dépassé les 18 millions d’écoutes sur YouTube et les 3 millions sur Spotify, le groupe londonien de 8 musiciens mené par la trompettiste Sheila Maurice-Grey dévoile un EP 4 titres à la hauteur de leur premier essai.

 » Abusey Junction » a fait partie, en 2018, de l’incontournable compilation We Out Here sortie chez Brownswood, documentant cette vibrante nouvelle scène underground londonienne influencée par le jazz.

À travers ce premier EP, KOKOROKO (qui signifie « être fort » en Urhobo) nous offre vision élargie de leur musique singulière, chargée de soul et d’afrobeat, inspirés par Fela Kuti, Ebo Taylor ou encore Tony Allen, tout en gardant des sonorités résolument londoniennes.

Écouter : Spotify / DeezerApple Music


Duke
Uingizaji Hewa

À la frontière entre musiques traditionnelles et sonorités électroniques, le prolifique label Nyege Nyege Tapes continue ses explorations musicales en sortant, Uingizaji Hewa, nouvel album du producteur tanzanien Duke, issu de l’écurie Pamoja Records.

Duke porte l’étendard du singeli, style de musique urbain tanzanien caractérisé par son BPM extrêmement rapide, allant jusqu’à 200 BPM. On retrouve l’esprit DIY des productions, tirant des samples aussi bien de jingles publicitaires locaux que des sons ambient du studio. L’album compte sur la participation de différents MCs, comme de coutume avec ce style de musique, parmi lesquels MCZO, Dogo Lizzi, Pirato MC et Kashiwashi.

Écouter : Spotify / DeezerApple Music


Jerico
Run That

Après un premier aperçu sur la dernière compilation SMS For Location du collectif Moonshine et un premier extrait qu’on vous faisait découvrir il y quelques semaines, le jeune canadien d’origine haïtienne sort sort Run That, un EP taillé pour le dancefloor à l’image du morceau éponyme aux sonorités Baltimore club. Empruntant aussi baile funk ou encore au dancehall posant un flow en créole haïtien sur « Zanmi », avec ce premier EP, Jerico délivre un EP intense tout en restant dansant. 

Écouter : Bandcamp


Fuse ODG
New Africa Nation

Après être devenu le premier Ghanéen à remporter un Grammy Award, Fuse ODG est de retour pour un nouvel album, New Africa Nation. Construisant sur les bases du succès de son premier opus T.I.N.A (This Is New Africa), l’artiste s’entoure de collaborations de renom sur ce projet, parmi lesquelles on retrouve Damian Marley, Stefflon Don et Ed Sheeran. On y retrouve les éléments qui ont fait de lui le chef de file de la nouvelle scène afrobeats à travers le monde, avec une sensibilité pop prononcée.

Écouter : Spotify / Deezer / Apple Music


R2Bees
Site 15

Le duo ghanéen R2Bees dévoile leur troisième album studio, intitulé Site 15. Les quinze morceaux du projet comptent sur la collaboration de pointures du continent africain, tels que King Promise, Burna Boy et Wizkid, avec qui ils ont déjà collaboré par le passé. Cet album, qui commémore les dix ans du projet musical des deux artistes, distille leur mélange de hip-hop, hiplife et d’afrobeats. Ils célèbrent également cette décennie avec un deal avec Universal Music Group. Originaire de Tema, le groupe constitué de Faisal Hakeem et Rashid Mugeez avaient été nommés aux BET Awards en 2013.

Écouter : Spotify / Deezer / Apple Music

Lire ensuite : 60 femmes qui façonnent le futur de la musique