Zombies, le court métrage de Baloji dans un Kinshasa futuriste

L’auteur-compositeur et réalisateur Baloji revient avec un court-métrage adapté des titres de son dernier album et annonce à cette occasion une version mixtape appelée Kaniama: The Yellow Version, prévue pour le 3 mai prochain.

On vous en parlait à travers notre rencontre avec Baloji : son dernier album, 137 Avenue Kaniama a été un nos albums préférés de l’année dernière. Dans la foulée de la sortie de l’album, on vous présentait le clip (de plus de 10 minutes) ‘Peau de Chagrin – Bleu de Nuit’. Le congolais, à la fois auteur-compositeur et réalisateur de tous ses clips dévoile « Zombies » un court métrage regroupant Spotlight,” “Glossine (Zombie)” et “Ciel d’encre”, titres extraits de 137 Avenue Kaniama.

Avec « Zombies », Baloji nous transporte dans un Kinshasa halluciné, d’un salon de coiffure à une discothèque où la lueur bleue hypnotisante des écrans de téléphones portables rivalise avec les néons du dancefloor. Réalisé par l’artiste comme à son habitude, ce film est une traversée dans un monde futuriste entre espoir et dystopie où le rappeur s’interroge sur le lien que l’on entretient avec nos téléphones, devenant presque une excroissance de notre main.

Sur « Glossine (Zombie) », largement inspiré de Fela, il pointe la résignation des nouvelles générations :

« Tu dors debout, tu dors debout
Tout paraît flou, tout paraît flou
C’est la maladie du sommeil
Les frères sont en mode veille
Ils se demandent comment voir plus loin
Que le bout de son joint… »

Avec Baloji, l’image est au service de la chanson, l’esthétisme une façon pour lui de rendre le propos crédible, et artiste engagé qu’il est, de poser son regard critique sur les affaires du pays et plus largement sur celles de son continent.

Retrouvez notre chronique de l’album 137 Avenue Kaniama pour plonger dans l’univers fascinant de l’artiste.

Kaniama: The Yellow Version est prévu pour le 3 mai sur le label Bella Union.

Commandez 137 Avenue Kaniama sur Bandcamp.

Lire ensuite : Blick Bassy rend hommage au héros camerounais Ruben Um Nyobè dans son clip ‘Ngwa’