Soul Jazz Records explore le Nigeria des 60’s, entre Calypso, Highlife, Apala, Mambo & Juju !

Le label anglais Soul Jazz Records explore le son de l’indépendance au Nigeria – une collection unique de musiques nigérianes du début des années 60 !

Le 1er octobre 1960, le Nigéria obtient son indépendance après la colonisation britannique. A cette époque, la musique nigériane était diversifiée et avant-gardiste, avec des musiciens aussi excités à l’idée d’explorer leur propre héritage musical, avec des styles comme le Juju et l’Apala, autant que par celle de découvrir et puiser dans des influences extérieures comme le Highlife Ghanéen, le Calypso caribéen, le Mambo et bien d’autres encore !

Dans cette compilation, Soul Jazz Records met en avant bon nombre d’artistes qui ont marqué cette époque et qui ont contribué à former la scène musicale nigériane : I.K. Dairo and his Blue Spots, Haruna Ishola and his band, E.C. Arinze, Sammy Akpabot and His All Stars, Godwin Omobuwa and his Soundmakers, Ganiyu Kale & His Guinea Mambo Orchestra et bien d’autres…

Peu d’Etats ont connu une diversité musicale aussi riche que le Nigéria : les musiques européennes – avec guitare, cuivres et bois – côtoyaient les musiques traditionnelles (avec tambours, marimba et obo). A ça s’ajoute les influences des musiques religieuses apportées par les Chrétiens d’Europe et les marchands musulmans du Nord de l’Afrique. Tous ces styles musicaux ont fini par se recouper, fusionner et créer des sons uniques !

Explorez en 23 titres les multi-facettes de la musique nigériane des 60’s, entre Calypso, Highlife, Apala, Mambo & Juju !

Ecoutez la compilation et abonnez-vous à notre playlist #AlbumOfTheWeek sur SPOTIFY / DEEZER :

Spotify_Icon_CMYK_Green Deezer

nigeria

L’album est accompagné d’un livre de 48 pages contenant photos et documents d’archives de l’époque. Disponible en physique ici

Suivez PAM :

Facebook   twitter  medium Spotify_Icon_CMYK_Green  Deezer  Youtube