Equiknoxx : les scientifiques du dancehall sont de retour

Le crew jamaïcain Equiknoxx vient de sortir l’album Colón Man sur DDS, le label du duo anglais Demdike Stare.

En 2016 sortait Bird Sound Power, projet hautement acclamé par les critiques qui regroupe des productions d’Equiknoxx faites entre la fin des années 2000 et 2015. Ces visionnaires du dancehall jamaïcain – dont Gavin Blair (Gavsborg) et Jordan Chung (Time Cow) sont le noyau dur –  reviennent cette année avec leur véritable premier album, Colón Man, enregistré au cours de ces 12 derniers mois. Plus sombre et plus psychédélique que leur précédent projet, Colón Man mélange avec habileté les riddims jamaïcains aux sonorités électroniques futuristes.

Le titre de l’album, Colón Man, fait référence à un conte (et une chanson) jamaïcain parlant du retour au pays d’un mystérieux personnage, qui, comme le militant Marcus Garvey, faisait partie des 100 000 Jamaïcains envoyés sur les travaux du Canal de Panama au début du 20ème siècle. Ce conte a ainsi servi de « fondation métaphorique » pour la composition de l’album, pour lequel le groupe reconnait « les fondements essentiels des précédentes générations de producteurs tout en contextualisant leurs nouvelles avancées dans le dancehall jamaïcain. »

Photo de couverture par Sander de Wilde