9 albums à écouter cette semaine

Au programme cette semaine : la samba sale de la légendaire Elza Soares, le retour aux racines de Sampa the Great, le rap sans frontières de Naar, les Ballades du pianiste virtuose Ahmad Jamal et plus encore…

Sampa the Great 
The Return

La poète et rappeuse zambienne Sampa The Great sort son très attendu premier album The Return sur l’émérite label britannique Ninja Tune. Derrière ce titre marquant un retour à ses racines, Sampa exalte ses origines comme l’on a déjà pu le voir sur les visuels des excellents singles « Final Form » et « OMG ». La rappeuse désormais installée en Australie s’est bien entourée pour ce premier LP, en comptant sur les participations d’artistes tels que Jonwayne, Ecca Vandal, du collectif de jazz londonien Steam Down, ou encore des Blue Lab Beats.

Écouter ici.


Elza Soares 
Planeta Fome

Après A Mulher Do Fim Do Mundo (2016) et Deus É Mulher (2018), l’infatigable Elza Soares sort son 34e album, Planeta Fome (« Planète affamée »), sur Desk Records. La légende vivante de la musique brésilienne avec ses 70 ans de carrière s’associe avec la nouvelle génération d’artistes, comme le groupe afrofuturiste BaianaSystem sur le titre « Libertação ». Un album d’hybridations en tous genres brassant samba, musique électronique et guitares rock.

Écouter ici.


naar safar

Naar 
Safar

Signifiant voyage en arabe, Safar est un album unique en son genre porté par le collectif Naar et réunit des collaborations entre 11 artistes marocains (Shayfeen, Madd, Tagne, Issam, Inkonnu, …) et 19 artistes européens et nord-américains (Lomepal, Dosseh, Hornet La Frappe, Koba La D, Drefgold, Jazz Cartier, …). Safar se veut être la bande-son d’une génération qui traverse les frontières par la force du talent et la soif de reconnaissance.

Écouter ici.


arabstazy vol 2

Arabstazy
Under Frustration Vol​.​2 

DJs réfugiés, producteurs en exil et musiciens activistes des undergrounds tunisiens, égyptiens ou même syrien, les activistes digitaux et multidisciplinaires du collectif Arabstazy sortent le deuxième volet d’Under Frustration في حالة كبت, un triptyque de compilations dédiées aux musiques électroniques. Le projet se veut être une plongée cérébrale et pulsionnelle, au cœur de patrimoines parfois malmenés par une arabisation contemporaine qui a, pour le moins, “lissé” de nombreuses spécificités culturelles au Maghreb.

Écouter ici.


ebo taylor

Ebo Taylor 
Palaver

Palaver est un album inédit de la légende ghanéenne du highlife Ebo Taylor, dont les bandes ont été oubliées pendant près de quarante ans dans une arrière-salle du QG de Tabansi Records à Onitsha. C’est le label londonien BBE Music qui a eu la bonne idée de s’associer à Tabansi pour exhumer les trésors de la maison de disque nigériane dans la collection Tabansi Gold Series. Les cinq titres originaux qui ressurgissent aujourd’hui ont été gravés en 1980 par Ebo Taylor, alors en tournée au Nigéria avec ses musiciens de l’époque, dont George Amissah (sax alto), Max Hammond (batterie), Arthur Kennedy (trompette) et George Abunuah (sax tenor).

Écouter ici.


Ahmad Jamal ballades cover

Ahmad Jamal 
Ballades

Âgé de 89 ans, le virtuose Ahmad Jamal révèle son nouvel album Ballades, qu’il décrit comme une lettre d’amour à son passé inspiré par la France, où l’on retrouvera trois thèmes inédits interprétés au côté de son collaborateur de longue date, le contrebassiste James Cammack. Les autres titres sont des classiques dans la discographie du pianiste, Whisperings et Because I love you et l’inclassable Poinciana. 

Écouter ici.


abdullah ibrahim dreamtime

Abdullah Ibrahim 
Dream Time 

Après une absence de plus de 5 ans, Abdullah Ibrahim, 84 ans, revient avec son deuxième album en l’espace de 3 mois avec Dream Time faisant suite à The Balance sortit le 29 juin dernier. Durant toute sa carrière, le pianiste sud-africain n’a cessé de prêcher un répertoire personnel et poétique qu’il continue d’explorer sans jamais lasser. Dernière démonstration en date et en solo avec la sortie de Dream Time. Tout au long des vingt titres qui composent le disqueAbdullah Ibrahim insuffle une énergie qui pousse à l’introspection avec une compréhension toute africaine de ce qu’est la musique : « En Afrique, nous avons la chance d’avoir des anciens qui comprennent la dynamique de l’invisible. C’est une pratique profondément spirituelle. Et la musique n’est rien d’autre que ça. »

Écouter ici.


Nyege Nyege
Electro Acholi Kaboom from Northern Uganda

Composé de morceaux enregistrés entre 2003 et 2008, Electro Acholi Kaboom from Northern Uganda explore la naissance du genre electro acholi, qui vu le jour dans les villes de Gulu et Lira au nord de l’Ouganda. Cette compilation rassemble ainsi 15 titres rares du genre qui revisite des chansons traditionnelles de mariage ougandais en version électronique.

Écouter ici.


Lord Echo

Lord Echo 
Curiosities

Réédition du deuxième volet de la trilogie du multi-instrumentiste et producteur Néo-Zélandais Lord Echo. Curiosities revient nous charmer les oreilles six ans seulement après sa première édition. C’est l’occasion parfaite de redécouvrir cette excursion stimulante qui transcende les genres et les frontières géographiques, allant de la soul futuriste jusqu’à d’intemporels rythmes africains, le tout en passant par des grooves imparables de boogie et de funk.

Écouter ici.