8-Ok, déchiffrez le Sahel à travers l’électro

Voyage vers les dunes digitales de 8-Ok pour une rencontre inédite entre l’électro, le future funk et les musiques du Sahel.

Ce projet né en 2015 grâce à la rencontre en France du producteur parisien Phil St George avec le chanteur nigérien Dias. 8-Ok propose une sonorité inspirée par le dialogue entre les éléments traditionnels du Niger (langue et instruments) et les structures et l’habillage digital des beats électroniques aux influences funk et jazz.

La carrière solide de ce deux vétérans venus d’univers différents mais complémentaires ne pouvait que donner un résultat surprenant et innovateur. Phil St George, musicologue et informaticien de formation, s’est fait un nom dans le milieu du jazz à Paris depuis les années 1990 en tant que guitariste et chanteur, avant de se tourner vers la musique électronique depuis une dizaine d’années. Chanteur d’origine gourmantché (peuple sahélien installé à Burkina, Togo, Benin et Niger), Dias a enregistré six albums entre musique traditionnelle et reggae, où sa voix, sa maîtrise de la calebasse et ses textes engagés ont fait de lui un artiste singulier dans le paysage musical du Niger où les Gourmantché sont une minorité. Vite repérés, les deux artistes participent à un projet collectif autour du livre-disque « Décamper » aux côtés d’artistes consacrés comme Dominique A, Susheela Raman, Acid Arab, Bachar Mar-Khalifé, Natacha Atlas ou Oum.

8-Ok sont actuellement en tournée en France pour présenter leur premier EP sorti chez Lelia Prod, où les sonorités des instruments traditionnels du Sahel tels que le ngoni, la calebasse ou le monocorde trouvent naturellement leur écho dans les sons bruts des synthés analogiques et des beats tranchants electro-funk. Vous pouvez les rencontrer le 24 Mai à Le Hasard Ludique à Paris, le 26 Mai à La Gare Saint-Sauveur à Lille et le 3 Juin à Le Chinois de Montreuil.