Un album posthume du regretté Rachid Taha va sortir en septembre

Emporté par une crise cardiaque à 59 ans il y a neuf mois déjà, le chanteur Rachid Taha venait de rentrer du Mali où il avait enregistré des morceaux de ce dernier album qui sortira le 20 septembre prochain.

Le  chanteur algérien Rachid Taha nous a quitté le 12 septembre 2018, des suites d’une crise cardiaque. Depuis 2 ans, il était en pleine préparation de la sortie de son album Je suis Africain. Il venait tout juste de rentrer du Mali ou il avait enregistré des morceaux de cet album posthume. Son fils, Lyes Taha, dans un communiqué raconte à quel point ce projet était important à ses yeux : « Ce dernier album lui ressemble, dans sa singularité, dans sa folie, dans sa liberté. J’espère qu’il contribuera à faire résonner la parole et la musique de Rachid Taha le plus fort et le plus loin possible. »

Le premier extrait de l’album, « Je suis Africain »  – titre de l’album à venir – vient de sortir accompagné d’une vidéo autour d’images d’Angela Davis et avec la participation de nombreux amis venus rendre hommage au chanteur dont Catherine Ringer, Brian Eno, Benjamin Biolay, Femi Kuti et Damon Albarn pour ne citer qu’eux.

Le dandy a toujours revendiqué toutes ses racines et notamment son africanité, tout en se moquant avec goût des couleurs. Sur ce premier extrait,  aux instrumentations africaines, Taha rend hommage au continent et nous rappelle son admiration pour les grandes figures africaines, il cite Nelson Mandela, Patrice Lumumba, Frantz Fanon, Jimi Hendrix ou encore le poète Aimé Césaire.

Le titre est disponible sur toutes les plateformes ici , Je suis Africain sortira le 20 septembre prochain via Naïve.

Lire ensuite : Mali Country : quand le Mali invite la country au pays