Spotify lance une section dédiée à la musique africaine

Le géant du streaming lance une nouvelle section Afro pour promouvoir la musique en provenance du continent africain.

Le leader mondial du streaming musical Spotify propose désormais une nouvelle section dédiée à la musique et culture africaine qui « célèbre et honore la culture et les musiques africaines », annonce le communiqué.

Cette annonce rentre dans le cadre de la Global Culture Initiative initiée par l’équipe éditoriale de Spotify visant à mettre en avant la musique d’autres régions du monde. La plateforme a précédemment ouvert des sections Arab, Indian (Desi) et Latino.

En plus des playlists les plus populaires comme African HeatAfro Bashment ou Afro Hits, la section intègre des playlists régionales sur l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique de l’Est, l’Afrique australe, des playlists réalisées par des artistes comme Major Lazer, Burna Boy ou Wizkid. On y trouve même des podcasts.

Voici nos playlists coup de cœur :

  • Gbedu avec R2Bees, Burna Boy, Maleek Berry ou Yemi Alade pour ne citer qu’eux.
  • Bongo Flava avec Vanessa Mdee, Jux, Diamond Platnumz, etc.
  • Peppeh avec Odunsi, Afro B, Cassper Nyovest, Distruction Boyz, etc.
  • Rumba Lingala avec Extra Musica, Trésor Mvoula, Papa Wemba, etc.

Dans le prolongement de cette initiative, Spotify France vient d’intégrer notre playlist Afro Club Exp. dans leur section Electro.

Depuis mars dernier, la plateforme est disponible en Afrique du Sud. « C’est notre premier pas sur le continent et nous sommes contents d’être là » avait déclaré Michael Krausse, directeur général de la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) chez Spotify.

Spotify est le leader mondial du streaming musical et compte 180 millions d’utilisateurs dans le monde dans 65 pays. La plateforme possède aujourd’hui un catalogue de plus de 40 millions de morceaux. 

Lire ensuite : Blinky Bill, héraut de la scène musicale kényane