Sidiku Buari, médaille d’or du groove

Au milieu d’une longue série de sorties dédiées au label nigérian Tabansi, BBE consacre une parenthèse à Precious records en rééditant deux albums adulés du Ghanéen Sidiku Buari. 

Au début des années 60, la carrière d’Alaji Sidiku Buari semblait se dessiner sur les pistes d’athlétisme, ramassant plusieurs médailles aux jeux continentaux du All-Africa Games, dans les disciplines du 400 m et du relais 4×400 m. Originaire de la capitale Accra, le Ghanéen s’expatrie en 1966 aux États-Unis pour y rejoindre la New York School of Music, qui confirmera son autre talent dormant de musicien, et qu’il concrétisera en sortant son premier album en 1975 chez les géants de la major RCA. Il devint alors l’auteur de l’un des premiers disques afrofunk mainstream disponibles sur le marché américain, et sortira par la suite une quinzaine d’autres disques au Ghana, mêlant les ingrédients de la culture du pays au beat disco caractéristique des sorties américaines du genre.

En plus d’être à l’aise quand il s’agit de sprinter, Sidiku Buari possédait donc de nombreuses autres cordes à son arc : chanteur, arrangeur, compositeur, percussionniste, joueur de baseball, fondateur de cinéma, de club, ou producteur de vidéos, bien assez pour être en mesure d’imaginer plusieurs personnes dans ce corps d’artiste hyperactif. Le label BBE s’intéresse ici à la période 1982-1983, années de sortie des albums Sidiku Buari and his Jam Busters et Feelings. Avec leurs 4 et 6 titres respectifs, ces deux raretés d’afro-disco sont donc l’objet de cette double réédition et rendent hommage au label éphémère Precious Records. Sur des lignes de basse capable de faire rougir George Clinton et Funkadelic, Sidiku Buari offre de la matière à s’éclater en club avec des anthems indispensables comme « Music » et « Feelings », sans oublier de délivrer des messages sociaux et contestataires sur des morceaux comme « Power to my people » ou « Anokwar ». Dans la lignée du single réédité chez Soundway Records il y a trois ans, c’est au tour de BBE d’offrir une belle piqûre de rappel sur cet artiste majeur de la scène ghanéenne.

Feelings / Sidiku Buari And His Jam Busters, sortie le 20 septembre 2019 chez BBE Music. Pré-commande disponible sur Bandcamp.

Lire ensuite : Sammy Massamba, heureux protagoniste d’une réédition essentielle