Scènes Rap Africain : 5 rappeurs tanzaniens à suivre

Joh Makini, Darassa, G Nako, Chege et Quick Rocka. On poursuit notre tour des Scènes Rap Africain : la Tanzanie et sa Bongo Flava en cinq noms qui comptent.

Article publié une première fois le 18 septembre 2017.

Nom : Darassa

C’est avec le tube Bongo Flava* « Muziki » (près de 10 millions de vues sur Youtube) en duo avec son compatriote Ben Pol que Darassa s’est fait connaître dans toute l’Afrique de l’Est en 2016. Pour ce titre, Darassa a d’ailleurs été nommé aux All African Music Awards (AFRIMA) 2017 dans trois catégories : « meilleur artiste », « meilleur collaboration », « chanson de l’année » pour l’Afrique de l’Est.

Dans les chansons les plus populaires de Darassa aujourd’hui, on retrouve les singles « Kama Utanipenda », « Too Much » (2016) et « Hasara Roho » (2017).

Vous aimerez aussi : « Phone » de Ben Pol et du faiseur de hits nigérian Mr Eazi.


Nom : G Nako

G Nako s’est fait connaître avec son groupe de rap Weusi, l’un des plus respectés du pays où l’on retrouvait cinq rappeurs dont les bien connus Joh Makini et Nikki Wa Pili qui évoluent également en solo aujourd’hui.

G Nako a depuis enchaîné les succès aux côtés de l’un des artistes les plus prometteurs de la Bongo Music, le chanteur Belle9 (dont le « Ma Ole » en écoute ci-dessus ) ou plus récemment avec l’une des grandes dames de la musique traditionnelle (à l’origine du classique « Maria Salome »), Saida Karoli sur le titre « Kichaka ».

Vous aimerez aussi : le phénomène Alikiba et son « Seduce Me », l’un des plus gros cartons de l’été 2017 (près de 6 millions de vues sur Youtube).


Nom : Joh Makini

Joh Makini est sans doute le membre le plus prolifique du groupe Weusi. En 2015, il a signé le très célèbre « Don’t Bother » avec le bankable rappeur sud-africain AKA. Un morceau qui lui a notamment valu de participer à l’émission Coke Studio, programme où les talents venus de toute l’Afrique (et/ou de la diaspora) se retrouvent, le temps d’un titre avec le rappeur nigérian Falz (« Something Light » feat. Ycee, « Jeje ») et le producteur ivoirien DSK (MHD-« Afro Trap Part.5 », « Roger Milla », « A Kele Nta »).

Joh Makini s’est depuis illustré sur « Perfect Combo » (2016) et « Kata Leta » (2017), deux singles en duo avec les stars de la musique Naija, la chanteuse Chidinma et le rappeur Davido.

Vous aimerez aussi : Navy Kenzo et son tube « Kamatia », duo créé par le touche-à-tout Nahreel (producteur, ingénieur du son, interprète) qui travaille aux côtés de Joh Makini depuis une dizaine d’années. Nahreel est également à l’origine de certains des plus gros succès de la musique urbaine tanzanienne (Diamond Platnumz, Izzo Biznes, G Nako, Roma…).


Nom : Quick Rocka

Quick Rocka rappe depuis qu’il a 14 ans. Il a fait ses armes en écumant les nombreux talents shows, signé l’un des classiques du Hip Hop tanzanien au début des années 2010 avec son titre « Bullet ». Et aujourd’hui, il fait partie des rappeurs les plus influents de son pays. Son « Hapo » (feat. G Nako et Jux) est resté dans le top des chartes durant plusieurs semaines début 2017.

Vous aimerez aussi : les ballades du chanteur de RNB Jux.


Nom : Chege

Août 2016, Chege Chigunda se présente aux côtés de la star du pays Diamond Platnumz dans « Waache Waoane » et la combinaison fait boom ! Avec ses près de 7 millions de vues sur Youtube, ce morceau est le plus populaire de son répertoire aujourd’hui.

Mais bien avant cet hymne qui a fait danser toute l’Afrique de l’Est, Chege faisait bouger les foules avec son « Sweety Sweety ». Un titre panafricain où Chigunda invitait le nigérian Runtown et les sud-africains d’Uhuru sur une production du grand manitou, DJ Maphorisa (Drake – « One Dance », Runtown – « The Banger », Kwesta « Ngud’ » Feat. Cassper Nyovest).

*Bongo Flava pour le mot « ubongo », cerveau en swahili. Surnom de Dar-es-Salaam, berceau de cette musique mélange de Hip Hop, de RNB et de sonorités plus traditionnelles comme le Taarab (genre populaire au Kenya et en Tanzanie) ou africaines qui s’est développée à partir des années 90, dont le chef de fil est le chanteur Diamond Platnumz (près de 4 millions de fans sur Instagram).

Autres épisodes Scènes Rap Africain : Maroc, Côte d’Ivoire, Afrique du Sud