Les Rudeboyz nous dévoilent leurs armes secrètes

De passage à Paris pour la soirée GQOMUNION #4, les Rudeboyz en profite pour nous faire faire un petit tour de leur clé usb.

Gagnez vos places pour la soirée Gqomunion #4 le 23 juin en envoyant votre nom + « Gqomunion » en objet à agenda@pan-african-music.com.

Impossible de ne pas mentionner les Rudeboyz quand on parle de gqom ou même de musique électronique en provenance d’Afrique. Amis d’enfance habitant la même rue, KwaDabeka, Massive Q, Menchess et Andile-T forme le groupe en 2011. Ils produisent en trio, mélangeant le gqom à la singularité de chacun, pour en ressortir ce qu’ils appellent le ‘hardcore gqom’, un son propice à la transe, à la croisée du kwaito tribal, de la techno et du grime. Sorti l’automne dernier sur le label londonien Goon Club Allstars, leur dernier EP Gqomwave n’a fait qu’assoir leur position de véritables figures montantes du mouvement à l’international.

Pour leur première date parisienne en duo que Gqomunion ont l’honneur de dévoiler, Massive Q et Andile-T, présenteront leur premier album Gqom Evolution, à paraître cet automne.

À l’occasion de leur passage à Paris le 23 juin à Petit Bain pour la 4e édition des soirées Gqomunion, on a demandé aux DJs sud-africains de nous partager leurs titres favoris.


Le morceau pour ouvrir un DJ set
RudeBoyz – Let It flow


Le morceau d’un jeune producteur de Durban

Argento Dust – Alone

Le morceau house a joué en peaktime 

Dim Chris & Sebastien Drums – Sometimes I Feel (Avicii’s Out of Miami Mix)


Le morceau rap qui se marie parfaitement avec la gqom

Stormzy – Cigarettes and Cush

Le morceau kwaito pour faire dancer les gens

Mandoza – Nkalakatha

Le morceau récent (tout genre confondu)

Major Lazer – Know No Better
 Lire ensuite : Nan Kolé du label Gqom Oh! nous dévoile ses armes secrètes