Pongo, ou la naissance d’une diva du kuduro

Découverte par le groupe de kuduro Buraka Som Sistema, Pongo s’envole de ses propres ailes et dévoile la vidéo de « Tambulaya », son premier single en solo.

Pongo porte haut et fort le renouveau du kuduro, le son tout droit venu des ghettos angolais.

Née dans le quartier de la Cuca en Angola, Pongo porte en elle l’histoire de son pays d’origine. Après avoir vécu la violence d’un pays en guerre civile, c’est à l’âge de huit ans qu’elle part en exil avec sa famille pour y découvrir un nouveau monde : celui du Portugal, à Lisbonne. De son Afrique natale, elle garde toutes ces vibrations musicales qui ont rythmé son enfance, elle qui a dansé bien avant de savoir marcher.

Adolescente, Pongo rejoint le groupe : Les « Denon Squad », d’abord comme danseuse, puis derrière le micro lors de concerts de quartier.  Elle découvre les nuits animées de Lisbonne et y découvre un nouveau son en pleine effervescence, le kuduro. Cette musique ne la quittera plus. Entre collaborations et premiers enregistrements en studio, petit à petit l’artiste commence à entrevoir le chemin qu’elle doit suivre pour se faire sa place.

La rencontre avec le groupe Buraka Som Sistema et sa première apparition sur scène dans la salle mythique « Music Box » de Cais de Sodré va considérablement changer la vie de Pongo. Tout s’enchaîne très vite, elle accompagnera le groupe dans une tournée qui les fera jouer dans les plus grandes villes et festivals de la planète.

La gamine de la Cuca s’est désormais envolée, elle écrit et interprète sa propre musique. Pongo puise dans les influences de ses racines africaines, avec sa voix, puissante, rythmique et sensible, nous entraînant dans son univers envoûtant, un kuduro métissé et progressif.  Mesdames et Messieurs, bienvenue à Pongo !