Pigment & Kristel : l’océan indien fait souffler son rock sur Paris

À l’occasion de leur passage au FGO Barbara le 20 mars, nous vous faisons gagner des places pour ce double concert inédit.

Pour participer, envoyez votre Nom et Prénom avec « Pigment & Kristel » en objet à agenda@pan-african-music.com

© Ronan Lechat

Cette semaine, une vague de rock venue de l’océan indien s’abat sur le FGO Barbara. D’une part, la pop-rock irrévérente et féministe de la malgache Kristel. À tout juste 23 ans, elle incarne la relève de la scène indépendante d’Antananarivo et de la nouvelle génération de l’île-continent. Le trio familial – composé de Kristel à la basse et au chant, de son frère Benkheli à la guitare et de son mari Sylvano à la batterie – a sorti son premier EP TNM sur le label Libertalia-Music en 2018. Il distillera sa pop-rock spontanée et énergique sur la scène parisienne ce mercredi.


D’autre part, le groupe Pigment, né de la rencontre entre Nathalie Natiembé, une des artistes les plus créatives et aventureuses de la scène réunionnaise ces deux dernières décennies, associée au  chanteur et guitariste anjouannais Mouanawar, basé lui aussi à la Réunion. Voilà bien longtemps que les deux se croisaient, jouaient parfois ensemble, jusqu’à ce qu’ils décident de s’y mettre pour de bon, et sans aucune barrière ! Pigment est ainsi né, et brosse le portrait, en différents tableaux et couleurs, d’une destinée humaine, de la naissance à la dissolution dans l’infini. Certains morceaux, planants, évoquent l’univers du Dark side of the moon des Pink Floyd ou nerveux et enragés, flirtent avec le punk ou le heavy métal. Un grand voyage, bouillonnant et débridé, qui ressemble au duo, très bien accompagné.

Lire ensuite : Trans Kabar : quand le rock et le maloya parlent d’une même voix