Sex, saxophone et retrofuturisme pour le nouveau clip de Pierre Kwenders

« Sexus Plexus Nexus » est le premier single du MAKANDA at the End of Space, the Beginning of Time, le nouvel album de Pierre Kwenders.

Pierre Kwenders, né José Louis Modabi, est un artiste canadien originaire de Kinshasha (République Démocratique du Congo) connu pour mélanger les langues et les styles. Dans ses morceaux, Pierre s’amuse en effet à jongler entre le français, l’anglais, le lingala, le tshiluba ou le kikongo.

Titré d’après les nouvelles érotiques d’Henry Miller, « Sexus Plexus Nexus », le nouveau single du chanteur et auteur-compositeur-interprète s’inspire de différentes époques et pays. Intemporel et universel, le morceau mélange la rumba Congolose, l’electropop, le son retro des années 80, la funk des années 70 et le smooth jazz.

Pierre Kwenders décrit le morceau :

« The idea was to recreate the atmosphere of dances and ambiance in Kinshasa. Vibe of the fair where you went with the family to celebrate until the small hours of the morning. Listening and partying to that song you never wanted to end. All that in celebration of love and lust. »