Le collectif anglais Nubiyan Twist collabore avec Tony Allen et Mulatu Astatke

Le maestro de l’afrobeat et le père de l’éthio-jazz s’invitent sur Jungle Run, deuxième album du jeune collectif prévu pour février 2019 chez Strut Records.

Né à Leeds mais aujourd’hui établi à Londres, le collectif anglais Nubiyan Twist est composée de dix musiciens – orchestré par le guitariste et producteur Tom Excell – friands de jazz, soul, hip-hop, sonorités latines, africaines, dub ou encore électroniques.

Deux légendes viennent compléter le casting de ce supergroupe en devenir : le maestro de l’afrobeat Tony Allen s’invite sur le titre « Ghosts » tandis que le père de l’ethio-jazz Mulatu Astatke déploie son jeu de vibraphone sur le bien nommé « Addis To London ».

L’album Jungle Run marque une étape importante dans la jeune carrière de ce groupe qui ne cesse de faire évoluer sa recette depuis sa création en 2015 au Leeds College of Music. « La scène musicale de Leeds est des plus excitantes, des soirées reggae ‘Sub Dub’ jusqu’aux salles de jazz expérimental… Ce bouillonnement a été une influence majeure dans la recherche de notre identité artistique » explique Joe Henwood.

« J’espère avoir réussi à créer un projet qui raconte notre histoire en tant que groupe. Sur le plan conceptuel, c’est ce que ‘Jungle Run’ signifie pour moi : mettre en relation des personnes et des cultures différentes tout en explorant individuellement le parcours de chacun. Cet album est l’aboutissement de notre vision, et unir nos forces à celles des parrains de l’afrobeat et de l’éthio-jazz a été la cerise sur le gâteau… Célébrer cet héritage musical avec eux, dans un contexte moderne, est un honneur… » explique Tom Excell.

Jungle Run de Nubiyan Twist sortira le 15 février 2019 chez Strut Records / Differ-Ant – précommandez l’album sur Bandcamp.

Lire ensuite : Tony Allen : back to the source