Nkono Teles, le super-producteur oublié

BBE continue de nous faire découvrir les génies regrettés du label Tabansi avec cette réédition du remarquable album Party Beats de Nkono Teles.

Né au Cameroun et élevé au Nigéria, Télesphore Nkono aka Nkono Teles est un pionnier méconnu de la musique électronique d’Afrique de l’ouest. Aussi à l’aise avec les instruments traditionnels que les synthés, boîtes à rythme ou pédales de guitare, il accompagne dans sa carrière plus de 100 artistes en tant que producteur. Régulièrement choisi par les musiciens d’Afrique de l’ouest en quête d’un son boogie moderne, le musicien ratisse large en couvrant des spectres reggae, pop ou électro pour de grands noms de la musique camerounaise tels que Guy Lobe, Samy Diko, Tasse Vermont Duclair, offrant également ses services d’arrangeur pour Papa Wemba, King Sunny Adé ou même Fela Kuti.

Quasi-absent de la toile, le multi-instrumentiste hyperactif décédé en 2011 n’affiche pourtant qu’une maigre discographie de trois albums, tous sur le thème de la fête. Party Beats, le plus novateur d’entre eux, a donc été choisi par le label BBE pour faire l’objet d’une réédition en or. Sur ce disque singulier sorti en 1985 se développe alors un rare mélange d’afro-funk, disco et synth-wave, habillé de paroles qui appellent définitivement à la danse.

Party Beats sortira le 28 juin 2019. Précommandez-le ici