Nahawa Doumbia, ses débuts réédités

Le label Awesome Tapes of Africa s’intéresse aux origines de la longue carrière de la vocaliste malienne à travers la réédition de La grande cantatrice malienne vol.1  sorti en 1981.

Nahawa Doumbia n’est pas étrangère au catalogue du label américain. Pour sa toute première sortie il y a huit ans, Awesome Tapes of Africa rééditait déjà le volume 3 de La grande cantatrice malienne, mettant alors en lumière la période qui a définitivement lancé la carrière de la chanteuse populaire. Avant que sa notoriété n’explose en ajoutant basse et percussions, puis guitare électrique et synthétiseurs à sa musique, Nahawa Doumbia était déjà une jeune femme pleine de potentiel et dotée d’une voix à la fois puissante et enfantine.

A l’origine sortie chez les ivoiriens d’AS Records, cette réédition permet d’apprécier à l’état pur ses prédispositions pour devenir une grande chanteuse, comme l’avait prédit sa mère avant de décéder en lui donnant naissance. Avec une carrière longue de plus de 40 ans derrière elle, Nahawa est toujours reconnue comme l’une des voix les plus respectées du Mali, représentant entre autres la musique wassoulou et les rythmes didadi issus de Bougouni, sa ville natale. On peut d’ailleurs entendre ces influences en filigrane dans cet album brut enregistré en configuration guitare-voix, avant qu’elle n’enrichisse sa musique en s’entourant d’autres musiciens au fil des disques et des tournées.

C’est son futur mari N’Gou Bagayoko qui assure la partie instrumentale, grattant les cordes de sa guitare sèche pendant que la cantatrice d’à peine 20 ans allie beauté et simplicité dans ses chansons par la force des choses, avec l’innocence et la volonté d’une jeune arriviste qui souhaite se faire entendre en toute modestie.

L’album sortira le 20 septembre 2019 chez Awesome Tapes of Africa, vous pouvez le précommander maintenant.

Nahawa Doumbia