Mdou Moctar réinvente le rock saharien

L’album Ilana: the Creator, prévu pour le 29 mars sur Sahel Sounds, est un projet entre deux mondes, entre futur et tradition, qui repousse les limites de la musique touareg.

Né dans un petit village d’une région reculée du Niger, Mahamadou « Mdou Moctar » Souleymane a appris à jouer de la guitare en cachette, sur un instrument confectionné de ses mains. Après s’être procuré une vraie guitare, il est rapidement devenu l’idole de son village, et est contre toute attente parvenu à gagner le respect des religieux locaux grâce à ses paroles qui prônent le respect, l’honneur et la tradition.

En 2008, il enregistre au Nigeria son premier album, qui deviendra viral sur les réseaux d’échanges de mp3 ouest-africains et sera plus tard ressorti sur la compilation Music From Saharan Cellphones.

Lire aussi : Sahel Sounds : l’aventure des sables, au-delà des mirages exotiques

Ilana: The Creator est sans aucun doute son album le plus ambitieux, sans toutefois perdre de la spontanéité qui caractérise sa musique. Enregistré entre les États-Unis et le Niger, ce projet repousse les frontières de la musique saharienne, et les sonorités qu’on lui associe généralement.

On retrouve ce mélange de modernité et de traditions dans le premier single disponible, « Kamane Tarhanin », où boucles hypnotiques inspirées des griots takamba et les chœurs en question réponse créent un sentiment d’urgence, dilué dans une réverbération qui rappelle le rock psychédélique occidental.

Ilana: The Creator sortira le 29 mars sur Sahel Sounds. Précommandez-le sur Bandcamp.

Lire ensuite : Hama, Digital Sahara