Le MC suisse d’origine congolaise Makala balance « Big Boy Mak », extrait d’un album tant attendu

Makala – qui signifie la braise en lingala – rappeur d’origine Congolaise basé à Genève, est membre du collectif Superwak Clique. Avec Di_Meh et Slimka ils forment tous les trois le groupe XTRM Boyz.

Et non, l’album n’est toujours pas sorti ! En effet depuis de nombreux mois, les fans du MC commentent n’importe laquelle de ses publications avec cette phrase : « Allez sors l’album Makala ». Mais avec « Big Boy Mak », le chef de gang de la Superwak Clique nous dévoile un premier extrait qui laisse présager un disque à la hauteur des attentes de ses fans. Accompagné d’un clip dans une ambiance rétro avec des références dans tous les sens aux films des années 80’s et à Bruce Lee – référence qui revient très souvent chez le rappeur – Makala distille un flow avec une aisance impressionnante sur une prod du rappeur-producteur Varnish La Piscine avec qui il forme le duo  « les frères de la piscine’. Avec « Big Boy Mak », le MC s’amuse à cultiver sa différence, toujours avec cette touche décalée qui lui va si bien.

Makala s’est fait connaître avec sa série de street clip « Suppositoire » et lors de ses apparitions avec le collectif Trapzik. Il a très vite compris que c’est en cultivant sa différence qu’il serait remarqué. Chose faite avec le label Colors records qui décide de le signer en 2012 et de développer sa collaboration avec le compositeur Pink Flamingo. Trois projets verront le jour, La Clef en 2013, et Varaignée Pt.1 et Pt.2 respectivement en 2014 et 2015. Il enchaînera les singles en 2017 et 2018 dont l’excellent « Ginger Juice ».  Allez maintenant c’est le moment, sors l’album Makala (steuplait) ! 

Lire ensuite : DKR : dans la lumière de Booba, l’ombre de Jack Flaag