Loya dévoile ‘Zenfant’, un bijou de maloya électronique

Le Réunionnais sortira son premier album, Corail, le 28 septembre.

Signé sur Mawimbi, le Réunionnais Loya continue son électro-isation du maloya traditionnel issu des îles de l’Océan Indien. L’artiste « explore l’espace bleu de l’Océan Indien avec le naturel de l’insulaire, apprivoisant ses machines pour les adapter à la frénésie ternaire des rythmes traditionnels des Mascareignes et convoquer des états de transe. »

Après un premier single intitulé « Ti Lélé », Loya sort un deuxième extrait de Corail, son prochain album prévu pour le 28 septembre. Plus dansant, notamment grâce à son côté bass music anglaise, « Zenfant » s’appuie sur des enregistrements d’enfants chantant au rythme d’un arc musical dans les rizières d’Antsirabé.

Lire ensuite : Zanmari Baré, musique pour le « ker »